×
Publicités
Par
Reuters
Publié le
15 juil. 2015
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hunkemöller intéresse des groupes de capital-investissement

Par
Reuters
Publié le
15 juil. 2015

La marque de lingerie néerlandaise Hunkemöller a tapé dans l'oeil de plusieurs groupes de capital-investissement en vue d'un rachat potentiel de l'ordre de 500 millions d'euros, selon des sources proches du dossier.

Carlyle, CVC et Apax doivent remettre leurs propositions finales ce mois-ci pour s'emparer de la marque dont l'égérie est la top model néerlandaise Sylvie Meis et qui possède plus de 600 boutiques dans 16 pays, de l'Espagne à l'Arabie saoudite.


Hunkemöller


Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement d'Hunkemöller est d'environ 50 millions et tout rachat devrait être accompagné d'environ 300 à 350 millions d'euros de financement de la dette.

PAI Partners, qui avait racheté Hunkemöller en 2011 pour 265 millions d'euros, a chargé JP Morgan d'organiser sa vente cette année. En 2014, Philip Mountford, CEO de la marque de lingerie, l'évaluait à 400 millions d'euros.

Bien que basée aux Pays-Bas - elle a été fondée en 1886 à Amsterdam -, Hunkemöller, leader au Benelux, voit la moitié de ses ventes réalisées en Allemagne où elle est la plus grande chaîne de lingerie avec 185 magasins.  

La marque de lingerie s'est récemment lancée dans une stratégie d'expansion agressive, avec pour marchés clés l'Allemagne, l'Autriche et la Suède, prévoyant de s'implanter en Asie. Ses ventes ont augmenté d'environ 10 % chaque année depuis son rachat par PAI en 2011.

.

© Thomson Reuters 2023 All rights reserved.