×
Publicités
Publié le
25 juin 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hurley : que prépare Nike?

Publié le
25 juin 2015

A quoi joue Nike avec Hurley ? Ces derniers jours, la marque de surf a vu son site propre fermer. A présent, les ventes et l'image de la marque passent par le site marchand de Nike pour le marché américain. Les internautes découvrent là un micro-site dédié aux produits Hurley. Mais pour les clients européens, Nike renvoie pour l'heure directement et étonnamment vers le site multimarques Surfdome.


La page de redirection vers Surfdome pour les internautes français - Nike website


Nous avons interrogé Nike sur ce changement majeur, mais n'avons pour l'heure aucun retour. Le groupe présentant ses résultats trimestriels cette nuit, le cas Hurley pourrait alors être abordé.

Cette information est le dernier soubresaut d'une stratégie parfois difficile à suivre du géant américain dans le surf.

Fin 2012, la marque Nike officialisait son retrait de l'univers du surf. Les investissements, assez conséquents pour le secteur, réalisés par le Swoosh, étaient de fait coupés. Le groupe transférait cependant une partie de son activité à sa marque spécialiste de la discipline, Hurley.

Hurley, qui a intégré le groupe Nike en 2002, a repris les contrats de  sportifs, mais n'a semble-t-il cependant pas bénéficié des mêmes moyens que Nike Surfing. Surtout, si le fondateur Bob Hurley est toujours présent, les équipes ont été largement revues dès 2013.

Tout récemment, la structure Europe a été relocalisée à Barcelone, rejoignant le pôle Nike SB. Javier Carrera, patron de Nike SB, est d'ailleurs depuis fin 2014 le directeur général d’Hurley sur le Vieux Continent.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com