×
Publié le
27 avr. 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hyères 2009 consacre un duo de Lettons

Publié le
27 avr. 2009

Les années se suivent et ne se ressemblent pas. Seule constante, la créativité est là et les collections masculines beaucoup plus représentées que d'habitude. Cette année, au vingt-quatrième Festival International de la mode et de la photographie d’Hyères (du 24 au 27 avril 2009), c’est Marite Mastina et Rolands Peterkops, venus de Lettonie qui ont raflé trois récompenses dont celle tant convoitée du Grand Prix Mode.


Créations de Marite Mastina et Rolands Peterkops, Grand Prix Mode 2009

Leur collection mixte "Private detective" s’est inspirée des codes du cinéma noir. Les modèles en reprennent les stéréotypes les plus éculés : l’imperméable du détective, la robe sexy de l’héroïne, le manteau de l’espion... Soumises à un dessin exagéré, certaines proportions des vêtements ont été distordues et accentuées. Toutes les silhouettes sont coiffées d’immenses perruques. Entre jeux de rôles, humour noir et bande dessinée, l’ambiance était au surréalisme.

Très appréciée donc, la collection Marite Mastina et Rolands Peterkops a aussi remporté le Grand Prix Mode L’Oréal Professionnel et le Prix 1.2.3. Soit, deux bourses de 15 000 euros chacune, mais également une aide pour la réalisation maquillage et coiffure de leur futur défilé de la part du géant de la cosmétiques, ainsi que la production et la fabrication d’une collection pour l’enseigne de prêt-à-porter.


Création de Harald Lunde Helgesen à droite et de Simon-Pierre Toussaint à gauche

Quant à Simon-Pierre Toussaint (Belgique), il a gagné à la fois le Prix du Public et le Prix Crystallized Swarovski Elements, également remporté par Harald Lunde Helgesen (Norvège). Tous les deux ont imaginé des silhouettes masculines.


Installation de quinze images de Linus Bill, 2008

Enfin, la photographie de mode n’est pas en reste avec une créativité tout aussi remarquable. Parmi les dix candidats sélectionnés, c’est Linus Bill (Suisse) qui a obtenu le Grand Prix de la Photographie.

Photographe compulsif, Bill photographie tout, tout le temps. Familiers, étrangers, intérieurs, extérieurs, êtres animés, objets, instantanés, mises en scène, ... Aucun thème ou critère établi en amont ne préside à la prise de vue. Les photos récentes rejoignent les anciennes et forment ses archives, dans lesquelles il puise pour construire un ensemble, à l’occasion d’une exposition ou d’une publication. Chacune des images étant reproduite sous la forme d’une grande sérigraphie, dotant ainsi ses clichés d’un caractère pictural nouveau, singulier à chacun.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com