×
Publicités
Publié le
27 avr. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hyères 2014 consacre Kenta Matsushige

Publié le
27 avr. 2014

La 29e édition du festival international de mode et de photographie de Hyères a récompensé beaucoup de jeunes talents. Plus que d'habitude.

Le créateur Kenta Matsushige a raflé le grand prix du jury Première Vision, dimanche soir à l’issue de la cérémonie de clôture présidée par son fondateur Jean-Pierre Blanc. Ce Japonais de 26 ans remporte une dotation qui s’élève à 15 000 euros, et dévoilera lors du prochain festival de mode à Hyères, une nouvelle collection.

Kenta Matsushige, lauréat du grand prix du jury Première Vision 2014 (photo: PixelFormula)


Kenta Matsushige entouré des présidents du jury et de Première Vision SA Philippe Pasquet (PixelFormula)


"Ma collection se veut urbaine et moderne en regard de l’Hinabi, la beauté campagnarde, en opposition à Miyabi, la beauté urbaine", décrit le grand lauréat chaudement applaudi par Chloé Sevigny, l’une des membres du jury recruté par le tandem américain Carol Lim et Humberto Leon, DA de Kenzo et cofondateurs des boutiques Opening Ceremony.

Dans les prochains mois, Kenta Matsushige pourra aussi jouir des ressources et du savoir-faire des ateliers du groupe Chanel réunis sous la division Par Affection. En effet, le nouveau mécène du festival de mode et de photographie donne la possibilité au lauréat du grand prix, dont la dotation est offerte par le salon Première Vision, un accès aux maisons comme Lemarié ou Lesage, à hauteur de 15 000 euros.

Enfin, Kenta Matsuhige va se voir proposer de livrer une (ou plusieurs) collection(s) pour la griffe française Petit Bateau, selon une tradition lancée l’an dernier et dont le premier fruit, une capsule signée Satu Maraanen, va être très prochainement commercialisée.

La finaliste ukrainienne Yulia Yefimtchuk, avec sa collection brute, frondeuse et désirable, a eu la surprise de recevoir un prix surprise. "Nous avons mis des heures à délibérer afin de départager ces jeunes talents, a déclaré Humberto Leon et son associée et meilleure amie, Carol Lim. Alors nous avons décidé de créer un prix spécial de la part des boutiques Opening Ceremony".

Yulia Yefimtchuk, mention spéciale Opening Ceremony (photo: PixelFormula)



Ces dernières, représentées par ailleurs dans le jury par leur directrice des achats Carol Song (à gauche ci-dessus), s'est engagée à sélectionner la collection de la créatrice ukrainienne pendant deux saisons consécutives.

La marque du groupe Richemont a aussi mis les bouchées doubles dimanche soir à Hyères. En effet, au lieu d’un créateur comme à l’accoutumée, ce sont deux finalistes qui ont été distinguées par le patron de la marque, Geoffroy de la Bourdonnaye (photo ci-dessous): Liselore Frowijn et Roshi Porkar, pour leurs interprétations modernes de la femme Chloé. Un exercice de style imposé aux finalistes depuis trois ans et qui leur permettra de rentrer chez elles avec 15 000 euros chacune.

Le Prix Chloé se multiplie cette année par deux (photo: PixelFormula)


Enfin, le prix du public de la Ville de Hyères a désigné la Française Coralie Marabelle, tandis que la veille au Palais de Tokyo, son compatriote Louis-Gabriel Nouchi avait emballé l’assistance, rassemblée devant une retransmission en direct du défilé hyérois.

Pour la partie photo, le jury, présidé par le Britannique Steve Hiett et comprenant notamment Manish Arora, a décerné son grand prix du jury à l’Italien Lorenzo Vitturi, tandis qu’une mention spéciale sponsorisée par Leica est revenu à Virginie Rebetez, originaire de Suisse. La Française Oriane Lopez remporte quant à elle la dotation School of Visual Arts, tandis que le prix du public a honoré une autre artiste en provenance de Suisse, Marie Rime.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com