×
Publié le
28 avr. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Hyères consacre la Finlandaise Satu Maaranen

Publié le
28 avr. 2013

La Finlandaise Satu Maaranen a remporté ce week-end le grand prix Première Vision au festival de mode d’Hyères. Entièrement coiffée de chapeaux surdimensionnés, sa collection "Garments in Landscape" avait créé l’un des temps forts du défilé.

Satu Maaranen remporte le grand prix Première Vision 2013 (photo: PixelFormula)


"Ce qui nous a frappé chez Satu, c’est la puissance de son imaginaire qui ouvrait une dimension nouvelle, saluait en coulisses Floriane de Saint-Pierre, chasseuse de tête émérite et membre du jury mode présidé par Felipe Oliveira Baptista. Nous avons été particulièrement sensibles à son traitement de la couleur, travaillée de façon artisanale, ainsi qu’à la richesse de ses matières et textures".

La collection gagnante, coiffée de chapeaux XXL (PixelFormula)


Son aptitude pour la couleur, la créatrice la met à profit depuis 2011 au sein du studio de Marimekko, la célèbre marque finlandaise au rayonnement mondial. Comme le veut la tradition, Satu Maaranen a bénéficié comme chacun des dix finalistes du soutien de Première Vision, pour réaliser sa collection. Le salon est depuis cette année le mécène principal du festival grâce auquel la créatrice remporte une bourse de 15 000 euros. Bientôt, sa collection voyagera de Paris à New York lors des prochaines éditions de Première Vision, ainsi que dans plusieurs magasins Galeries Lafayette, qui renforcent cette année leur soutien à l'événement.

Camille Kunz, lauréate du prix Chloé (photo: PixelFormula)


Également doté de 15 000 euros, le Prix Chloé a été décerné dimanche par le CEO Geoffroy de la Bourdonnais à Camille Kunz, finaliste suisse qui concourrait par ailleurs avec une collection menswear. Un choix qui a fait l’unanimité au sein de la maison, Clare Waight Keller incluse, a précisé le patron de la marque. Le principe de ce prix, introduit l’an dernier, consistait à revisiter les codes de la maison en appliquant un traitement moderne et conforme à l’univers des lauréats, à travers une silhouette complète.

Enfin, le prix du public et de la ville d’Hyères a couronné la collection délicate et lumineuse de la Chinoise Shanshan Ruan, tandis qu’à Paris, un vote du public du Palais de Tokyo - qui retransmettait samedi le défilé en direct - a distingué la sophistication fantasque d’Yvonne Poei-Yie Kwok, en provenance des Pays-Bas.

Sur dix finalistes, le festival comptait cette année neuf nationalités différentes pour la partie mode. C'est la deuxième année consécutive qu'est consacré le talent finlandais, après le trio Elina Laitinen, Siiri Raasakka et Tiia Sirén, invitées à dévoiler ce weekend une nouvelle collection homme étonnante, saluée expressément par Jean-Pierre Blanc, président du festival, lors de la cérémonie de clôture.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com