×
7 078
Fashion Jobs

IC Companys sort d'un troisième trimestre difficile

Publié le
today 23 mai 2012
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après un bon cru 2010/2011, le groupe danois IC Companys (Peak Performance, By Malene Birger, Tiger of Sweden) connaît une toute autre fortune pour les trois premiers quarts de l'exercice actuel. Après un premier semestre stabilisé (-3% de juillet à septembre, +4% d'octobre à décembre), le troisième trimestre qui s'est achevé le 31 mars dernier a de nouveau basculé dans le négatif avec un recul de 6% de son chiffre d'affaires par rapport à la même période de l'exercice 2010/2011, soit 139 millions d'euros ou un peu plus d'un milliard de couronnes danoises.


La ligne golf de Peak Performance, marque leader du groupe IC Companys.

Sur ce trimestre, le résultat opérationnel est même quasiment divisé par deux par rapport au dernier exercice, passant de 100 à 55 millions de couronnes, soit de 13,5 à 7,5 millions d'euros. Au détail, le wholesale voit son activité fléchir de 7% et le retail de 3% sur ces trois mois. Ce dernier segment enregistre même des pertes croissantes de l'ordre de 5 millions d'euros sur ce troisième trimestre.

Du côté du portefeuille des marques, les bons élèves sont Tiger of Sweden et Soaked in Luxury qui enregistrent des croissances à deux chiffres, Peak Performance et By Malene Birger qui arrivent à grapiller quelques points de croissance. En revanche les marques Cottonfield, Jackpot et Part Two sont en fort recul.

Au cumulé des trois premiers trimestres, les ventes globales d'IC Companys connaissent un recul de 2% et le bénéfice opérationnel une chute de près de 45%. Si pour le résultat annuel le groupe tente de voir un élément positif dans les premiers effets de sa politique de réduction des coûts (-5% sur le 3ème trimestre), il table tout de même sur un recul final de 3% de son chiffre d'affaires, après un exercice 2010/2011 clos à +12%. L'exercice suivant s'annonce lui aussi compliqué si l'on en juge par le premier indicateur connu, les commandes automne-hiver 2012/2013 ayant enregistré un recul de 12%.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com