×
6 199
Fashion Jobs
Publicités

IC Group confronté à un fort recul de ses ventes sur son troisième trimestre

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 4 mai 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les temps sont durs pour la société danoise IC Group, à la tête des marques Tiger of Sweden et By Malene Birger : les ventes sont en berne au cours de son troisième trimestre clos fin mars 2018. Et si son résultat opérationnel a progressé sur neuf mois, sa marge brute s'affiche en retrait.


IC Group recule - By Malene Birger


À peine quelques jours après l'annonce de la vente de sa marque Peak Performance au groupe finlandais Amer Sports, IC Group a publié les résultats de ses neuf derniers mois ce jeudi. Au cours de cette période qui a pris fin le 31 mars, son chiffre d'affaires consolidé est passé de 2,256 milliards de couronnes danoises (302 millions d'euros) à 2,17 milliards (291 millions d'euros). Son résultat d'exploitation a quant à lui augmenté, passant de 228 millions de couronnes (30 millions d"euros) à 256 millions de couronnes (34 millions d'euros).

Mais la marge brute s'est inscrite en repli durant ces neuf mois, passant de 806 millions de couronnes (108 millions d'euros) à 733 millions de couronnes (98 millions d'euros). Et si le taux de marge a légèrement progressé de 0,8 % pour atteindre 60,9%, il a profité de la bonne performance du groupe au cours du premier semestre, avant de redescendre au troisième trimestre.

Car ce troisième trimestre a été difficile pour le groupe danois : ses marques phares ont eu du mal à trouver le chemin de la croissance. Les ventes de Tiger of Sweden ont chuté de 14,6 % pour atteindre 217 millions de couronnes (29 millions d'euros), tandis que celles de By Malene Birger ont dévissé de 9,7 % (ou 7,8% en monnaie locale), soit 84 millions de couronnes (11 millions d'euros) au cours du trimestre. Et qu'en est-il des autres marques du groupe ? Elles n'ont pas vraiment aidé. Le chiffre d'affaires consolidé de ces dernières s'est élevé à 78 millions de couronnes (10 millions d'euros), en baisse de 15,2 % (ou 14,6% en monnaie locale), avec une perte d'exploitation de 9 millions de couronnes (1,21 million d'euros).

Pour rappel, l'entreprise s'est séparée de Peak Performance alors que la marque a généré des recettes sur ces neuf mois en progression de 5,8 % pour atteindre 967 millions de couronnes (129 millions d'euros), ainsi qu'un meilleur résultat opérationnel, puisqu'il est passé de 144 millions de couronnes (19 millions d'euros) à 163 millions de couronnes (presque 22 millions d'euros).

L'entreprise va redistribuer les recettes de cette vente parmi ses actionnaires, et va « continuer à exploiter et à investir dans les autres marques du groupe, afin d'optimiser leur potentiel ».

Mais IC Group annonce dans le même temps qu'il « continue à envisager la vente de ses marques si cette décision est dans l'intérêt des actionnaires, et agira en conséquence quand les conditions seront réunies, à la fois pour les actionnaires de IC Group et les marques elles-mêmes ».
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com