×
Publicités
Publié le
8 févr. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

IC Group : Peak Performance ralentit la progression au premier semestre

Publié le
8 févr. 2016

Des dynamiques contradictoires au premier semestre pour IC Group. Le pôle de marques danois rassemblant Peak Performance, sur le segment outdoor, Tiger of Sweden et By Malene Birger sur le segment prêt-à-porter, a ainsi vu la première patiner tandis que les deux dernières ont poursuivi leur progression.

Printemps-été 16 - Tiger of Sweden


Clos le 31 décembre dernier, ce premier semestre a donc été en demi-teinte, mais reste positif pour le groupe, avec une hausse de son chiffre d'affaires global de 1,4 %, à 1 446 millions de couronnes danoises, soit 193,7 millions d'euros (sachant que les prévisions pour l'exercice complet sont à +4 %). Le résultat opérationnel est également en croissance, progressant significativement de 12,3 %, à 24,3 millions d'euros. Les bénéfices sont évalués à 19,4 millions d'euros, en hausse de 35 % par rapport à la même période l'année précédente.

Dans le détail des marques, Peak Performance a donc connu le semestre le plus compliqué. Ses ventes ont ainsi connu un recul de 4,1 %, à 75,3 millions d'euros. Un fléchissement que le groupe attribue au circuit wholesale, puisque le retail est lui resté dans le vert, et qui a été particulièrement marqué dans les pays nordiques. Le résultat opérationnel de Peak Performance recule de ce fait de 10 %, à 13,2 millions d'euros.

De son côté, la marque mixte Tiger of Sweden profite du plan d'expansion qui tire son chiffre d'affaires vers le haut : celui-ci a atteint les 66 millions d'euros au premier semestre, soit une hausse de presque 6 %. Une croissance qui concerne tous les canaux de distribution et tous les principaux marchés. Les pays nordiques voient les ventes de la marque progresser de 9 %, tandis que le déploiement en Allemagne porte ses fruits avec une forte croissance de 38 %. Le résultat opérationnel de la marque continue sa progression (+13 %) et atteint 8 millions d'euros. Des chiffres qui auraient pu être encore meilleurs, puisque la marque a été particulièrement impactée par la défaillance de son ancien distributeur suisse.

Enfin, la troisième griffe du groupe, By Malene Birger, a elle aussi réalisé un bon premier semestre. Ses ventes ont ainsi été évaluées à 24,1 millions d'euros, soit une hausse de presque 12 %, portée par le marché européen dans son ensemble, explique le groupe. Dans le bon sens de la marche également, le résultat opérationnel de la marque féminine a presque doublé pour atteindre 1,7 million d'euros sur ce semestre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com