×
Publicités

IC Group : Peak Performance, Tiger of Sweden et By Malene Birger voient leurs marges s'éroder

Publié le
today 19 déc. 2016
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sur le premier trimestre de son exercice 2016-17, clos fin septembre, le groupe danois IC Group présente un chiffre d'affaires en progression de près de 2%, à 851 millions de couronnes. Ses trois marques phares, Peak Performance, Tiger of Sweden et By Malene Birger, subissent cependant une baisse de leur rentabilité sur la période, et la marge opérationnelle du groupe chute de 19,3% à 15,9%.


Peak Performance enregistre une légère progression de son chiffre d'affaires - DR

Au terme de son exercice 2015-16, clos le 30 juin, le groupe IC Group a vu son chiffre d'affaires atteindre 2,665 milliards de couronnes danoises (358 millions d'euros). Un montant qui a l'époque décevait l'équipe dirigeante de la maison-mère de Peak Performance, Tiger of Sweden et By Malene Birger. Elle se félicitait en revanche de l'amélioration de sa rentabilité, avec un résultat opérationnel atteignant 243 millions de couronnes, en hausse de 17% par rapport à l'exercice précédent.

Ces trois mois sont les plus importants pour Peak Performance qui engrange 348 millions de couronnes (+2% à taux de change constant), dont 274 réalisés via les multimarques et les franchisés, pour un résultat opérationnel de 62 millions. Sa marge opérationnelle recule de 22,7% à 17,8%, un repli imputable selon la marque à ses investissements dans de nouvelles boutiques.

Concernant Tiger of Sweden, le chiffre d'affaires progresse de plus de 5% à monnaies constantes pour s'établir à 289 millions de couronnes, dont 194 millions via les multimarques et les franchisés. Son résultat opérationnel de 55 millions lui permet d'afficher une marge opérationnelle stable de 19%.

By Malene Birger est la marque la plus chahutée, avec un chiffre d'affaires en recul de plus de 3% à 99 millions de couronnes sur le trimestre, dont 75 millions concernent les ventes réalisées en gros et chez les franchisés. Son résultat opérationnel s'effondre à 4 millions et sa marge chute de 12,5% à 4%, notamment du fait de nombreuses ventes à prix réduits.

Le dernier segment du groupe, qui intègre la marque de fast fashion Saint Tropez et la participation majoritaire dans Designers Remix, réalise 115 millions de couronnes. Ce pôle est le seul à voir sa marge opérationnelle progresser de 8,8% à 11,3%, notamment grâce à l'amélioration de sa marge brute.

Au terme de ce premier trimestre, IC Group maintient son objectif de croissance du chiffre d'affaires à 6%. En revanche, alors qu'il misait sur une marge opérationnelle annuelle de 9%, il la revoit désormais à la baisse à 8%.

La direction s'inquiète notamment de la faiblesse du trafic en magasins. Toutes les marques du groupe ont en effet subi un recul de leurs ventes en boutiques, à périmètre comparable, sur le premier trimestre. Un contexte qui n'empêche pas IC Group de planifier de nouvelles inaugurations de boutiques, projetant d'ouvrir 15 à 20 magasins sur l'année, avec un focus sur l'Allemagne pour Tiger of Sweden et un projet à Londres pour By Malen Birger.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Tags :
Autres
Business