×
Publicités
Publié le
3 sept. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Iconix : départ du PDG fondateur

Publié le
3 sept. 2015

Changement d’ère chez Iconix. Le groupe américain, propriétaire de 35 marques et qui a notamment repris ces dernières années Lee Cooper et Umbro, annonce le départ de son PDG et fondateur.


Neil Cole quitte Iconix Brand Group


Neil Cole restera dans l’entreprise jusqu’au 30 septembre pour assurer la transition. Il est suppléé par Peter Cuneo en tant que président du conseil d’administration et directeur général (CEO) par intérim. L’homme connaît bien le groupe pour figurer au sein du conseil d’administration depuis 2006.

Neil Cole avait fondé Iconix Brand en 2005. Il s’est appuyé sur un modèle cédant la licence de production et de distribution de ses marques à des industriels ou des enseignes, mais conservant le volet marketing. L’idée avait germé en 1993, lorsque l’équipe d’alors avait racheté la marque de sous-vêtements Candie’s, puis la marque Bongo en 1998. Avec de nouvelles acquisitions, Neil Cole voyait l’opportunité de constituer un groupe de marques. Un concept qu’il a d’abord développé aux Etats-Unis, notamment avec Macy’s, Kohl’s, Kmart ou Target, avant de le développer à l’international.

Iconix s’est donc dans un premier temps appuyé sur des marques américaines, avant d’acquérir à partir de 2007 des marques à l’aura plus globale, comme Rocawear, Starter ou Ecko. Il a récemment repris Lee Cooper et Umbro, ainsi que les droits de Pony aux Etats-Unis. Le groupe explique qu’à 58 ans, il part pour relever de nouveaux défis. Au printemps, le groupe avait déjà dû faire face aux départs du directeur financier, Jeff Lupinacci, et du directeur opérationnel, Seth Horowitz.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com