×
Publicités
Publié le
28 juil. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Iconix prend 100% des parts de Zoo York

Publié le
28 juil. 2011

Zoo York passe à 100% sous la bannière d’Iconix. Le groupe américain avait acquis 51% de la marque de streetwear avec la reprise de... 51% des parts des marques du groupe Ecko en 2009.

A l’occasion de la présentation de ses résultats semestriels, Iconix a annoncé avoir trouvé un accord pour devenir propriétaire à 100% de Zoo York via l’acquisition des 49% restants pour un montant de près de 13 millions d’euros (18 millions de dollars US). Depuis la reprise de 2009, Iconix était associé avec Li&Fung pour le développement sportswear et la distribution de la marque dans les grands magasins comme JC Penney et Kohl’s.

Iconix Brand Group, Zoo York
Depuis la reprise de Zoo York, Iconix a développé la distribution de la marque dans les grands magasins - Photo: Zoo York

En parallèle de cette annonce, Iconix, qui compte dans son portefeuille des marques comme Roca Wear, Rampage ou Material Girl, Ecko et Ed Hardy, affiche une croissance à deux chiffres de son chiffre d’affaires. Sur le premier semestre, celui-ci atteint 127 millions d’euros en croissance de 23% par rapport à la même période en 2010. Dans le même temps, son Ebitda progresse de 18% à 81 millions d’euros.

Neil Cole, PDG d’Iconix, a précisé que cette progression permettait au groupe de maintenir ses objectifs pour l’exercice 2011. Sur le plan international, le dirigeant a également mis en lumière ses ambitions. "L’Europe s’est révélée très dure et nous n’avons pas connu la croissance que nous souhaitions, a-t-il précisé. Nous avons aujourd’hui cinq joint-ventures signées en Chine et nous pensons en compter deux ou trois de plus durant le second semestre. Nos partenaires ont 220 magasins et pouvons atteindre les 400 d’ici la fin de l’année".

Si en termes d'expansion la Chine, mais aussi le Moyen-orient, l'Inde et la Russie font partie du programme d'Iconix, le groupe américain n’en a semble-t-il pas fini avec sa croissance externe. Si Neil Cole a précisé qu'aucune marque européenne de sportswear se situe dans son top 5, Iconix annonce tout de même vouloir réaliser de nouvelles acquisitions dans les prochains mois.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com