×
Par
AFP
Publié le
23 juil. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Interparfums signe un premier semestre mi-figue mi-raisin

Par
AFP
Publié le
23 juil. 2015

Le groupe Interparfums, spécialisé dans la conception et la distribution de parfums sous licence, a annoncé ce jeudi un chiffre d'affaires en hausse de 1,4 % au deuxième trimestre, à 70 millions d'euros, et confirmé ses objectifs annuels.

Interparfums


Sur l'ensemble du semestre, le chiffre d'affaires progresse de 2,2 % à 147,1 millions d'euros. A changes constants, le chiffre d'affaires est en recul de 7 %, indique le groupe dans un communiqué.

Selon Interparfums, l'évolution du chiffre d'affaires au premier semestre s'explique principalement par un effet de comparaison défavorable lié au lancement l'an dernier des lignes Karl Lagerfeld, compensé par un effet de change favorable grâce à l'appréciation du dollar.

Dans ce cadre, le groupe confirme ses objectifs annuels : un chiffre d'affaires de 310-320 millions d'euros et une marge opérationnelle courante de 11 à 12 %.

Le directeur général délégué, Philippe Santi, a indiqué que la marge opérationnelle courante (hors acquisition de Rochas) devrait « dépasser 14 % » au premier semestre. Il a rappelé que les efforts de marketing et publicité étaient plus importants dans la deuxième moitié de l'année.

De son côté, le PDG d'Interparfums Philippe Benacin a relevé que des difficultés économiques, financières ou monétaires ont pesé sur le marché des parfums et cosmétiques dans certains pays, comme la Chine, la Russie, le Brésil et l'Argentine, ce qui a « limité nos performances au premier semestre », a-t-il dit.

Mais pour le PDG, « le second semestre s'annonce plus favorable, compte tenu de la bonne tenue des lignes leader et du lancement de la ligne Jimmy Choo Illicit », a-t-il ajouté, cité dans le communiqué.

Sur le semestre écoulé, la première marque du groupe, Montblanc, a enregistré un léger repli de ses ventes (-3 %, à 42 millions d'euros). Jimmy Choo a fortement progressé (+56 %, 33,2 millions), soutenu notamment par la ligne Jimmy Choo Man aux Etats-Unis. Lanvin a un peu reculé (-6 %, 28,4 millions), pénalisé par l'Europe de l'Est.

Les ventes des parfums Karl Lagerfeld ont atteint 5,5 millions d'euros, une baisse de moitié par rapport aux 12,7 millions du premier semestre l'an dernier, au moment de leur lancement. Mais Interparfums table sur une activité « soutenue » au deuxième semestre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.