×
Publicités
Publié le
25 juin 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Intersport teste Black Store, sa nouvelle enseigne denim

Publié le
25 juin 2012

Intersport, le spécialiste de la distribution d’articles de sport, teste depuis quelques mois une nouvelle enseigne dédiée à la mode urbaine baptisée Black Store, selon une information que dévoile La Tribune dans un article daté du 22 juin. Ce nouveau concept de magasin - qui propose dans ses rayons des marques pour hommes et femmes comme G-Star, Les Petites Bombes, Levi’s, Molly Bracken, Only, Pepe Jeans, Jack & Jones, Kaporal, Napapijri ou encore Scotch & Soda - a pour objectif de permettre aux sociétaires du groupement de s’intéresser au marché du denim sans toutefois parasiter l’offre des magasins Intersport. Il s’agit "d'éviter la confusion des genres", explique au quotidien Jacky Rihouet, le président d’Intersport France.


Capture d'écran du site de Black Store

Un premier magasin Black Store a ouvert ses portes en mars dernier à Lannemezan (65). Un test initié par un sociétaire d’Intersport habitué au prêt-à-porter puisque cette première unité sous enseigne Black Store est le fruit de la transformation du magasin Felt qui proposait depuis trois ans une offre mode. Le second magasin a ouvert quant à lui en avril à Auch (32). Selon La Tribune, trois autres unités seraient également en phase de test et une ouverture serait en préparation du côté de Saint-Etienne. Cependant Jacky Rihouet ne déciderait qu’à la fin de l’année 2012 de la poursuite du développement de cette nouvelle enseigne qui sur des surfaces de 300 à 700 m² vise les zones commerciales situées en dehors des villes de taille moyenne.

Intersport, le numéro deux de la distribution d’articles de sport derrière Décathlon, qui en 2011 a enregistré un chiffre d’affaires de 1,29 milliard d’euros pourrait atteindre les 1,9 milliard d’euros qu’il s’est fixé pour 2015 en proposant d’un côté le sport et de l’autre la mode sans confusion.

Arrêter le mélange des genres serait donc la "nouvelle" clé de la réussite, à l'image de Citadium qui en douze ans a peu à peu délaissé l’offre purement sport pour se tourner vers une mode urbaine.

Car si depuis les années 1980 le sport a quitté les stades pour investir la rue, les distributeurs ont jusqu’à présent largement opté - avec plus ou moins de succès - pour une offre "sport et fashion". A l’image des magasins Shops Center lancés en 2006 par Michel Burckbuchler, ancien directeur général de Courir et sociétaire d’Intersport, qui proposaient des marques telles Puma et Von Dutch mais qui ont été rachetés deux ans après leur création par Sport 2000.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com