×
Publicités
Par
AFP
Publié le
10 août 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Istithmar (Dubaï) veut développer Barneys New York à l'international

Par
AFP
Publié le
10 août 2007

Le fonds d'investissement de Dubaï Istithmar, nouveau propriétaire de Barneys New York, a affirmé vendredi 10 août vouloir développer la chaîne américaine de grands magasins aux Etats-Unis et à l'international.


Devanture de Barneys New York à Manhattan - Photo : Mario Tama/AFP

"Barneys est un actif mondial unique avec des perspectives de croissance incroyables dans le marché du luxe (...) Nous avons l'intention de faire grandir la société aux Etats-Unis et sur les marchés internationaux", a déclaré le président exécutif d'Istithmar, le sultan Ahmed ben Soulayem dans un communiqué.

Istithmar, un fonds contrôlé par le gouvernement de Dubaï, a emporté jeudi 9 août l'adhésion du propriétaire de Barneys, la société Jones Apparel Group, en proposant 942,3 millions de dollars au terme d'une bataille avec le groupe d'habillement japonais Fast Retailing.

Fast Retailing a renoncé à faire une nouvelle enchère, estimant que "d'un point de vue économique, ce n'(était) plus rationnel".

Barneys New York possède des magasins à New York, Beverly Hills, Chicago, Boston et Dallas.

Le fonds de Dubaï multiplie ces dernières années les acquisitions aux Etats-Unis. Il avait annoncé en mai 2006 le rachat pour 300 millions de dollars de la chaîne de magasins Loehmann de New York, qui avait fait faillite sept ans auparavant. En octobre 2006, il avait acquis pour 285 millions de dollars un luxueux hôtel de Manhattan, le W Hotel Union Square.

Il a également acheté l'an dernier au prix fort plusieurs immeubles au coeur de Manhattan. En juin dernier, il a encore annoncé l'achat du célèbre paquebot de croisière Queen Elizabeth II pour en faire un hôtel flottant au large de l'émirat de Dubaï.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.