×
5 052
Fashion Jobs
HUGO BOSS FRANCE
Supervisor Stock - Roubaix H/F
CDI · ROUBAIX
HERMES
CDI - Chargé de Stock (H/F) - Biarritz
CDI · BIARRITZ
HUGO BOSS FRANCE
After Sales Manager H/F
CDI · PARIS
BLUEMARBLE
Chef de Produit
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Chef de Produit Développement PAP H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Directeur Régional (H/F) – Mode – CDI - Paris
CDI · PARIS
PROJECT X PARIS
Responsable de Réseau de Franchises Europe
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
THE NETWORKERS
Directeur Retail H/F
CDI · MASSY
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Gestionnaire Stock Retail H/F
CDI · PARIS
GROUPE CITY ONE
Chargé Des Relations Sociales H/F (Roissy)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
GALERIES LAFAYETTE - CB
Acheteur Exploitation et Travaux H/F
CDI · PARIS
TEZENIS
Animateur Régional Des Ventes - CDI - Paris (H/F)
CDI · PARIS
HERMES
CDI - Information Security Officer (Riso) - H/F
CDI · PIERRE-BÉNITE
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Logistic & Supply Project Manager H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Boulogne Billancourt - CDI
CDI · NANTERRE
PANDORA
Merchandise Financial Planner / Open to Buy
CDI · MADRID
GALERIES LAFAYETTE - CB
Manager Vente H/F
CDI · BIARRITZ
CITADIUM
Area Manager Citadium Caumartin H/F
CDI · PARIS
LUXURY OF RETAIL
Animateur Réseau Pharmacie - Cannes/ Nice - CDI 35h - H/F
CDI · NICE
MARINE SERRE
Responsable Presse et Relations Publiques
CDI · PARIS
MADE IN DESIGN
Directeur Commercial Design Décoration Made in Design H/F
CDI · PARIS
GROUPE L'OCCITANE
CDI - Coordinateur Gestionnaire de Stock H/F - l'Occitane en Provence
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
9 sept. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Italie: la filière de la mode prévoit une reprise en 2014

Publié le
9 sept. 2013

Le secteur de la mode italienne est encore touché par la crise, mais il devrait voir le bout du tunnel l’an prochain. Tel est le scénario, prudemment optimiste, dressé par la Camera della Moda, lundi 9 septembre, à l’occasion de la présentation à Milan du programme de la prochaine fashion week, qui se déroulera du 18 au 23 septembre.

Dolce&Gabbana, collection été 2013


Selon les prévisions du rapport "Fashion Economic Trends" réalisé par Hermes Lab pour la Chambre de la Mode italienne, le chiffre d’affaires de la filière textile-habillement devrait s’afficher à 58,8 milliards d’euros en 2013, enregistrant une baisse de 2,5 % par rapport à 2012, tandis que l’an dernier la baisse avait été beaucoup plus prononcée, avec -5,4 % pour un chiffre d’affaires de 60,3 milliards d’euros. "En 2013, la nette amélioration des marchés étrangers pourra générer un quatrième trimestre dans l’ensemble positif pour le chiffre d’affaires, qui restera négatif toutefois sur le marché domestique", résume l’étude.

"On devrait voir une légère amélioration en fin d’année sur le marché domestique. Cette inversion de tendance devrait être confirmée en 2014 avec une croissance de 3,5 % du chiffre d’affaires total prévue pour le premier semestre, tandis que nous devrions récupérer en 2014 le niveau du chiffre d’affaires pré-crise de 2008", confirme le président de la Camera della Moda, Mario Boselli. A signaler au second trimestre 2013, la croissance de 1,3 % du chiffre d’affaires des secteurs en amont, ceux du textile, qui tendent à anticiper de quelques mois les tendances pour l’habillement.

En ce qui concerne l’ensemble de la filière, tandis que le marché italien a continué de diminuer, les exportations ont augmenté faisant croître le solde positif de la balance commerciale de l’industrie de la mode italienne, qui est passé de 12 milliards d’euros en 2010 à 19 milliards prévus pour 2013. "Jamais le chiffre d’affaires réalisé à l’étranger par la mode italienne n’avait été aussi élevé", indique le rapport.
"Le marché a changé en 2009. Auparavant les ventes de la mode allaient à l’unisson entre marché domestique et débouchés étrangers. Depuis 2009, les exportations n’ont cessé d’augmenter, tandis que les ventes en Italie ont continué de diminuer", souligne Mario Boselli.

L’export reste plus que jamais la clé de succès des entreprises italiennes. Les exportations du textile-habillement devraient ainsi continuer de progresser: de 43,3 milliards d’euros en 2012 (+1,8 %) à 45,1 milliards d’euros en 2013 (+4 %). Entre janvier et mai 2013, la France s’affiche comme le premier client étranger de la mode italienne, suivie par l’Allemagne, la Suisse et les Etats-Unis.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com