×
5 965
Fashion Jobs
MAJE
Directeur(Trice) Collection Accessoires H/F
CDI · PARIS
SWAROVSKI
CDI - Directeur Finance France & Benelux (H/F) - Paris
CDI · PARIS
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Europe Celebrities Relations Manager H/F
CDI · PARIS
IKKS JUNIOR
Acheteur / Merchandiser Retail (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
GALERIES LAFAYETTE
Manager Des Ventes H/F
CDI · PARIS
LE BON MARCHE
Inspecteur Sécurité Retail F/H
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Raf - Responsable Administratif et Financier - Head of Finance
CDI · PARIS
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Responsable de Production Accessoires, Maroquinerie, Chaussure H/F
CDI · PARIS
BED AND PHILOSOPHY
Responsable Achats Approvisionnements
CDI · TOULOUSE
CELIO
Responsable Formation E-Learning H/F
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
IZIPIZI
Commercial France H/F - Zone Nord Est
CDI · VILLÉ
CELIO
Trésorier Cash Manager H/F
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
BRAND SISTERS
Responsable Comptabilite Client (H/F) - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Déménageur / Emballeur - CDI (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
FALCONERI
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Paris/Ile-de-France
CDI · PARIS
AGNÈS B.
Responsable Technique Des Accessoires
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Paris/Ile-de-France
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Rhônes-Alpes
CDI · DIJON
GROUPE IKKS
Chef de Projet IT Senior (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
BALMAIN
Responsable Formation Retail H/F
CDI · PARIS
DOLCE & GABBANA
Stock Supervisor H/F - la Vallée Village
CDI · SERRIS
LABOMODE GROUP / FASHOP
Chef(fe) de Projet
CDI · STRASBOURG
Publicités
Publié le
18 oct. 2013
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ittierre: phase décisive pour son avenir

Publié le
18 oct. 2013

Touché par une grave crise financière, le groupe textile italien Ittierre a vu sa situation s’aggraver. Et les prochaines semaines seront décisives pour son avenir. Il y a quelques jours, le groupe spécialisé dans la production de marques en licence, racheté début 2011 par le patron du groupe de lingerie Albisetti Antonio Bianchi, a fermé les portes de son flagship milanais de via Manzoni. L’espace avait été transformé en juin dernier en deux boutiques à enseigne, l’une pour Pierre Balmain et l’autre pour Mugler, deux marques figurant au portefeuille de Ittierre. Au même moment, le concept-store I Bar Fiorucci de Termoli, dans le sud de l’Italie, s’est vu privé de la collection d’habillement Fiorucci produite en licence par la société...

Ittierre S.p.A
Le siège de Ittierre

Faute d’être payés les façonniers ont bloqué leur livraison, tandis que l’activité du site productif de Ittierre à Pettoranello dans le Molise (Italie du Sud) s’est pratiquement arrêtée. Différentes marques pointent "la gestion chaotique" et "les retards dans les livraisons" du groupe, qui avait multiplié les accords de licence ces deux dernières années (Pierre Balmain, Jean Paul Gaultier homme et sa deuxième ligne, les deux lignes de John Galliano, Aquascutum, Guy Laroche, etc.). L’entreprise, qui produit par ailleurs d’autres marques telles Tommy Hilfiger et Thierry Mugler, a perdu récemment les licences de Costume National, C’N’C Costume National et Karl Lagerfeld.

Le 18 septembre, la direction a demandé la mise en place d’une procédure de concordat préventif (sorte de procédure de sauvegarde) afin de permettre à Ittierre de rester opérationnelle tout en protégeant ses actifs face aux créditeurs. A cette occasion, l’entreprise a déclaré 88,7 millions d’euros de dettes (6 millions de salaires impayés, 50 millions envers les fournisseurs et 32,7 millions envers les banques). C’est désormais au tribunal d’Isernia de se prononcer sur la demande de concordat. Ce dernier a nommé un commissaire, Sergio Ferreri, chargé de veiller à l’entreprise jusqu’au 26 novembre, date limite donnée à Ittierre pour présenter un plan de relance.

Entretemps, a été nommé à la tête du groupe un administrateur délégué: Alberto Manganiello, qui dirigeait auparavant une entreprise publique locale. "Ce manager a été engagé afin de travailler sur le plan industriel et de permettre la transition vers un nouveau propriétaire. Le scenario qui se présente actuellement est celui de la mise en place d’une 'bad company', où conflueront les dettes, et de la création d’une nouvelle société, destinée a être reprise par un nouvel investisseur-entrepreneur", explique un syndicaliste, qui suit le dossier. Le plan implique une drastique réduction des effectifs qui devraient diminuer de moitié. Actuellement, Ittierre emploie 700 personnes, dont 300 ont été mises au chômage technique.

Photo postée par les employés d'Ittierre sur Facebook


"Ce qu’a subi cette entreprise est un désastre, un véritable gâchis. Ittierre est pratiquement arrivée en fin de parcours. Tout se décidera d’ici au 26 novembre. Soit elle repart avec un vrai plan de relance, soit c’est la faillite d’office", conclut le syndicaliste.

Une autre question pourrait accélérer les choses. Antonio Bianchi doit verser le 31 octobre une première tranche de 4 millions d’euros pour le rachat de Ittierre. Placée sous tutelle par le gouvernement en 2009, en raison de graves difficultés financières, la société avait été cédée début 2011 à l’entrepreneur lombard pour 23 millions d’euros. Sur cette somme, la Région du Molise s’était portée garante à hauteur de 12 millions d’euros. En échange, elle avait eu en garantie 30 % des actions de Ittierre et un représentant au conseil d’administration. C’est la première tranche de ces 12 millions d’euros qui doit être honorée désormais.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com