×
Publicités
Publié le
9 juil. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ittierre poursuit sa relance

Publié le
9 juil. 2012

A un an de son rachat par le spécialiste de la lingerie Albisetti, le groupe textile italien Ittierre dresse un bilan plus que positif. Il a réalisé en 2011 un chiffre d’affaires de 190 millions d’euros, dont 65% à l’export, avec un résultat d’exploitation de 2 millions d’euros et emploie 856 personnes, dont 136 à l’étranger.


Showroom Ittierre à Milan, collection Pierre Balmain

Longtemps leader dans la réalisation et la distribution des lignes "jeunes" des grandes griffes, la société s’est spécialisée aujourd’hui dans des projets de lignes principales. D’un côté, elle poursuit donc son activité sur les classiques deuxièmes lignes à travers les licences déjà présentes dans son portefeuille (C’N'C’ Costume National, Galliano, Ermanno by Ermanno Scervino et GF Ferré), activité à laquelle s’ajoute la réalisation d’Acht, une marque de jeans en propre pour femme et homme. De l’autre, Ittierre gère des licences "de marques globales sur des positionnements différents", comme en témoignent ses derniers contrats avec Tommy Hilfiger, Pierre Balmain, Karl Lagarfeld Paris, Fiorucci, Costume National (seulement pour la distribution) et Acquascutum.

Avec la célèbre marque d’imperméables fondée à Londres en 1851 et rachetée par la société chinoise de Hong Kong Ygm Trading, Ittierre vient de renégocier son contrat de licence, qui passe de 5 à 30 ans. L’objectif étant pour le fabricant de nouer des partenariats à long terme.
Ittierre S.p.A, Aquascutum
Aquascutum femme, automne-hiver 2011/2012


Du côté de la distribution, l’entreprise du Molise (Italie du Sud) met également le turbo. Après Milan, Rome, Paris, Hong Kong et Barcelone, elle a inauguré cette année un showroom à New York, qu’elle partage avec Costume National et un à Düsseldorf. Ses marques sont distribuées à travers quelque 5000 clients multimarques dans plus de 100 pays, tandis qu’elle dénombre une trentaine de points de vente monomarques. La priorité est donnée désormais au projet Hit Gallery, un concept de magasin multimarque développé en franchise, distribuant toutes les marques en propre et en licence du groupe.

L’entreprise, qui compte une cinquantaine de Hit Gallery surtout en Asie, en a revu totalement le concept qu’elle a confié à un architecte de renom. La nouvelle formule accueillera, en plus des marques gérées par Ittierre, aussi les 12 marques, dont Chloé, Patrizia Pepe, Balmain et John Galliano, détenues en licence par le groupe Albisetti, spécialisé dans la lingerie et le balnéaire. Le concept sera dévoilé à la fin de l'année lors de l’ouverture d’un tout nouveau flagship situé dans le quadrilatère du luxe à Milan.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com