×
Publicités
Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
4 avr. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

J.Crew : la directrice artistique Jenna Lyons sur le départ

Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
4 avr. 2017

Après 26 ans passés chez J. Crew, notamment en tant que directrice de la création depuis 2012, Jenna Lyons quitte l'entreprise de prêt-à-porter américaine, selon un communiqué de la marque.

Jenna Lyons est connue pour ses associations audacieuses - @jennalyonsstyle via Instagram


« Elle a apporté une importante contribution à J. Crew et a constitué une équipe incroyablement talentueuse », déclare Mickey Drexler, le directeur général, dans ce communiqué qui fait suite à des articles de presse faisant état de ce départ. « J. Crew s'attache à poursuivre les avancées entreprises, en mettant en place ses initiatives stratégiques et en positionnant l'entreprise sur le long terme. »

Jenna Lyons ne sera pas directement remplacée. Ses responsabilités seront transférées à Somsack Sikhounmuong, qui a été nommé directeur du design. Ce dernier a rejoint l'entreprise en 2001, et a notamment été en charge de la création de Madewell, la marque la plus accessible du groupe et qui a connu un grand succès. Selon le communiqué, Jenna Lyons restera conseillère à la création jusqu'au terme de son contrat actuel qui se termine en décembre 2017.

Jenna Lyons, excentrique icône de la mode – et fervente adepte de l'autopromotion – a été reconnue pour la touche créative qu'elle a insufflée au style preppy de J. Crew. Sous sa direction, la marque a connu un réel succès auprès des célébrités, comme Michelle Obama et Kate Middleton. Jenna Lyons a notamment initié des tendances comme le collier de bulles – devenu un classique – et sa propre interprétation de la jupe droite. Elle est également réputée pour ses ensembles audacieux, à l'image de l'association d'un sweat et d'une jupe de bal qu'elle a arborée au Gala du Met en 2011.

Même si le goût du risque de la créatrice a autant inspiré les professionnels que les célébrités et les consommateurs, elle a aussi été critiquée pour avoir trop attiré sur elle l'attention et la publicité, alors que le secteur commercial et J. Crew lui-même connaissaient des difficultés. Dépendante de la fréquentation des centres commerciaux, la situation de l'enseigne s'est détériorée ces dernières années : ses ventes en  comparable ont chuté de 6,7 % l'an dernier et de 8,2 % l'année précédente.

En outre, l'enseigne croule sous 2 milliards de dollars de dettes. Ses propriétaires, les sociétés de capital privé TPG Capital et Leonard Green & Partners, ont révisé à la baisse leur investissement à hauteur d'un milliard de dollars en 2015, en raison de la désaffection progressive du public pour la marque, qui avait été rachetée en 2011 à un prix élevé. Même si l'on ne sait pas encore quelle sera la prochaine étape pour J. Crew, il semble que ce départ ne soit que le début d'une série de changements au sein de l'entreprise en vue de retrouver le chemin de la croissance.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com