×
Publié le
11 avr. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

J.M.Weston: la transmission au cœur du savoir-faire

Publié le
11 avr. 2012

Si 2011 fut une année anniversaire pour J.M. Weston marquant, entre autres, les 120 ans de sa manufacture de Limoges et les 10 ans de Michel Perry à la direction artistique de la griffe de chaussures masculines, 2012 s’annonce comme celle de la nouveauté avec le lancement en septembre d’une véritable ligne de maroquinerie. Une ligne resserrée empreinte de tradition sur laquelle plane encore le mystère mais qui viendra compléter l’offre existante d’accessoires signée J.M. Weston: portefeuilles, ceintures ou encore porte-documents.


Le cousu norvégien, le cambrage et le cloutage, quelques unes des 250 prises en main de la confection des chaussures J.M. Weston. Photos Michel Labelle

La maroquinerie: "un potentiel de croissance pour J.M. Weston", souligne Eric Vallat, le directeur général de la griffe pour qui l’important reste "le maintien du savoir-faire". Une excellence manuelle que J.M. Weston a décidé de pérenniser en ouvrant en juillet 2011 sa fondation d'entreprise en partenariat avec les Compagnons du Devoir destinée à promouvoir le savoir-faire artisanal auprès des jeunes générations.

Une excellence qui n’est pas l’apanage des chaussures et accessoires signés J.M. Weston - passé en 1976 dans le giron du groupe familial EPI (Bonpoint, Alain Figaret, Michel Perry, François Pinet…) – mais qui concerne également les quarante boutiques de la marque dans le monde (dont 15 en France). "Nous maîtrisons tout à 100%, de la production jusqu’à la distribution. Nous ne cherchons pas à multiplier les boutiques, mais à trouver des emplacements de qualité qui reflètent ce que nous sommes. C’est pour cela que nous relocalisons certaines de nos boutiques comme celle de Londres qui déménagera entre juin et septembre sur Jermyn Street où se trouvent tous les chausseurs de luxe", explique Eric Vallat.


Modèles Derby Boucle et Richelieu de la collection Eton de J.M. Weston disponible au mois de juin. Photos Lionel Koretzky.

Une maîtrise qui n’exclut pas la modernité puisque sous l’impulsion de Michel Perry, J.M. Weston s’est associé au label Kitsuné ou encore à Kris van Assche et à l’architecte Franck Gehry. Un twist pointu associé au savoir-faire d’une maison qui fédère jeunes branchés, hommes d’affaires et clientèle historique. La clé du succès d’une griffe qui, après avoir enregistré une année difficile en 2009, connaitrait depuis deux ans une croissance soutenue.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com