×
5 786
Fashion Jobs
Publicités

J.W. Anderson intéresserait-il LVMH ?

Publié le
today 11 sept. 2013
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le numéro un mondial du luxe serait-il sur le point d'investir dans J.W. Anderson ? C'est ce que laisse entendre le journal américain Womenswear Daily ce mercredi 11 septembre, citant des sources anonymes. Le groupe ne commente pas les rumeurs, et le service communication du designer londonien d'origine irlandaise ne se prononce pas plus.

Collection homme printemps-été 2014 et femme automne-hiver 2013/2014


J.W. Anderson a débuté à Londres en 2008 dans le menswear avant de gagner un succès critique en démarrant une collection capsule femme à l'automne-hiver 2010, jouant non sans audace sur les codes masculin et féminin. Collaborateur de Topshop qui l'a soutenu et mis en lumière en finançant ses défilés, J.W. Anderson a succédé à Christopher Kane le temps d'une saison aux rênes de Versus Versace, la ligne jeune de Versace qui s'est fort bien accommodé de son goût parfois risqué pour l’androgynie et l'avant-gardisme.

A quatre jours du défilé womenswear printemps-été 2014 de J.W. Anderson, cette nouvelle rumeur confirme l'intérêt de l'industrie pour les rachats de nouveaux créateurs par les conglomérats du luxe.

Il y a plusieurs mois, le groupe LVMH faisait l'objet d'une première rumeur le disant prêt à investir dans le chausseur star Nicholas Kirkwood, un contemporain de J.W. Anderson. Aucune discussion n'a depuis été confirmée.

Au courant de l'été 2013, LVMH a annoncé son rachat de la maison italienne Loro Piana et augmenté sa participation controversée au capital d'Hermès à 22,3 %. Le groupe possède des parts dans la société du Français Maxime Simoëns, et ne soutient aucune griffe britannique depuis son rachat de Thomas Pink en 1999.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com