×
Publicités

Jack Wills ouvre son premier magasin en Allemagne

Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
today 8 juin 2017
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Jack Wills a inauguré son premier magasin en Allemagne. Cette ouverture s'inscrit dans le cadre d'un plan visant à étendre sa présence en dehors de ses frontières afin notamment de réduire son exposition aux fluctuations de la livre sterling.


La marque anglaise pose un pied en Europe continentale avec l'ouverture d'une adresse à Sylt, en Allemagne - Jack Wills


Une boutique a donc été ouverte à Sylt, dans le nord du pays. Il s'agit de la première des 11 ouvertures à l'international programmées au cours des prochains mois, et du premier magasin de la marque en Europe continentale. Le choix de l'Allemagne comme tête de pont se justifie par le fait que les ventes en ligne y ont progressé de 75 % sur la période récente. La marque dispose déjà de 90 magasins répartis sur le territoire britannique, ainsi qu'aux États-Unis, à Hong Kong, Singapour et au Moyen-Orient.

La ville de Sylt semble être un bon marché pour Jack Wills. Ce lieu de villégiature haut de gamme accueille notamment la coupe du monde de windsurf, et cette installation reproduit la stratégie suivie aux États-Unis qui a consisté à se développer dans les stations balnéaires, notamment à Nantucket et Martha's Vineyard. Jack Wills a d'ailleurs été fondé il y a 18 ans à Salcombe, une ville du bord de mer britannique.

Selon son PDG Peter Williams, l'entreprise, qui a récemment lancé des lignes d'athleisure pour homme et femme, souhaite réduire son exposition à la livre sterling, et donc diversifier ses devises de facturation, afin de développer une « couverture naturelle » face au risque de change.

Les entreprises britanniques doivent aujourd'hui faire face à un dilemme quant à la détermination de leurs prix, la faiblesse de la livre ayant fait progresser le coût des produits importés. Alors que le secteur du luxe a bénéficié des importants flux de touristes – en provenance de Chine, des États-Unis, du Moyen-Orient ou encore de Russie – attirés par des prix attractifs, le reste du secteur de l'habillement fait face à la nécessité d'augmenter ses prix. Le coût des matières premières ainsi que des produits finis a progressé de 20 % dans certains cas, phénomène auquel s'ajoute la hausse des impôts fonciers commerciaux et des salaires.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com