×
Publicités
Publié le
22 déc. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

JB Martin voit sa période d'observation prolongée de six mois

Publié le
22 déc. 2017

Placé en redressement judiciaire en juin 2017, JB Martin dispose d’un nouveau sursis. Le 20 décembre, le tribunal de commerce de Paris a prolongé de six mois la période d’observation de la griffe de chaussures fougeraise.


Modèle du printemps-été 2017 - JB Martin


Cette décision satisfait Guillaume de Feydeau, le président du directoire de l’entreprise, nommé en octobre dernier par son actionnaire, le fonds Alter Finance, propriété de Francis Lagarde. « JB Martin risquait la liquidation et cela n'est pas arrivé. Cette poursuite de la période d’observation est une bonne nouvelle, elle nous donne le temps de la respiration pour affiner notre plan de continuation », expose le dirigeant.

Ce plan inclut notamment une rationalisation de la société fondée en 1921, passant par la mise en place d’un plan social qui touchera près de la moitié des salariés, soit une centaine de personnes. Les trois prochains mois seront consacrés à la présentation et à la négociation de ce PSE. Si le plan s’avère définitivement validé par le tribunal, des fermetures de magasins interviendront également, soit cinq à dix adresses sur 16 points de vente opérés en propre. 

Afin de redresser l’activité du chausseur, l’actionnaire a consenti à y consacrer un enveloppe de 7 à 8 millions d’euros, dont 2,7 millions ont d’ores et déjà été versés. La production des modèles du printemps-été 2018 a été relancée et les équipes travaillent à l’élaboration de la collection automne-hiver 2018-19. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com