×
Publié le
6 juil. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Jean Paul Gaultier a présenté son Kokorico masculin pendant la semaine de la couture

Publié le
6 juil. 2011

Si le célèbre Mâle de Jean Paul Gaultier a connu plusieurs déclinaisons depuis son lancement, marquant alors une époque, la patte de « l’enfant terrible » de la scène parisienne, boucle d’oreille et marinière en bouclier, le nouveau jus « Kokorico », le deuxième masculin à proprement parler, témoigne d’une certaine évolution.

Jean-Paul Gaultier

Présenté pendant la semaine de la couture parisienne, Kokorico a connu un lancement à 360°. D’abord auprès de la presse mode qui a pu le découvrir en avant-première après le défilé Jean Paul Gaultier mercredi 6 juillet, puis nouveau rendez-vous à la Gaïté Lyrique en fin de journée pour un lancement plus « conventionnel », sans oublier le passage en début de soirée au pavillon Gabriel avec retransmission du show sur écran géant. Autrement dit, BPI, le licencié des parfums Jean Paul Gaultier jusqu’à 2016, a visé large. A l’instar de la distribution, selon BPI, qui table sur 2 000 points de vente pour le lancement de cette fragrance « électrique », ce « cri » selon Jean Paul Gaultier, dont la marque est aujourd’hui détenue par Puig, un cri donc, qui témoigne d’une certaine « maturité ».

Signé Olivier Cresp et Annick Menardo (Firmenich), le jus décline un bouquet contrasté de patchouli et vetiver. Quant au flacon, après le fameux buste, place à un visage de profil en verre noir mat. Le parfum est accompagné d’un déodorant, d’un gel douche et enfin d’un baume après-rasage.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com