×
Publié le
17 févr. 2016
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Jean Touitou, le PDG d'A.P.C, conteste le principe du « See now, buy now »

Publié le
17 févr. 2016

Alors que Burberry, Tom Ford, Michael Kors, mais aussi Vêtements, etc., annonçaient fin janvier vouloir bouleverser le calendrier traditionnel des défilés en réduisant leur nombre, et pour certaines marques vouloir vendre leurs collections juste après leurs show, le PDG d’A.P.C, Jean Touitou, livrait au magazine new-yorkais Fashionista son scepticisme sur ce nouveau mouvement censé repenser le modèle économique de la mode.



Présent à New York cette semaine pour présenter la dernière collection d’A.P.C et sa nouvelle collaboration avec Outdoor Voices, la marque de prêt-à-porter sport dont il est l'un des investisseurs, Jean Touitou contestait le principe du « See now, buy now ».

« Tout ce que ces marques font, je m’en contrefiche, explique-t-il au magazine Fashionista. Ils ne savent pas de quoi ils parlent et ce principe du "See now, buy now" est avant tout un coup pour la presse. »

Selon Jean Touitou, les grandes maisons de mode seraient d’abord victimes de leur « totale désorganisation » et de leur incapacité « à vouloir prendre des risques ».

Selon lui, le nouveau principe du « See now, buy now » devrait « fonctionner une saison, voire deux, puis, lorsque les stocks seront trop importants, les maisons trouveront alors une autre idée pour faire parler ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com