×
5 786
Fashion Jobs
Publicités

Jigsaw souhaite se développer en Europe et relancer son offre masculine

Publié le
today 23 mars 2016
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Jigsaw, l'enseigne britannique de mode pour homme et femme, prévoit de se développer en Europe, en commençant par la Suisse.


Photo: Jigsaw


Au cours d'un entretien avec le journal britannique The Telegraph, Peter Ruis, le PDG du groupe, a déclaré : « La Suisse bénéficie d'une bonne économie, et peu importe ce qu'il se passe en Europe, ils arriveront à gérer la situation. »

Au sujet de l'éventualité d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, il a ajouté : « En termes purement économiques, il est préférable de rester au sein de l'Europe, car personne ne sait ce qu'il se passera si nous sortons. Il y a seulement une certitude, si nous quittons l'Union européenne, c'est que ce sera le chaos pour quelques années, parce que les marchés financiers détestent tout ce qui est déstabilisant, et personne ne va payer un détaillant pour aider à financer les problèmes créés. »

Peter Ruis prévoit de faire croître les ventes de Jigsaw de 100 à 500 millions de livres (de 126,7 à 633,7 millions d'euros). L'enseigne exploite actuellement 77 magasins au Royaume-Uni, quatre aux Etats-Unis, cinq en Australie, deux en Afrique du Sud et trois au Moyen-Orient. Le groupe prévoit notamment de porter son réseau en Australie à 30 magasins, après avoir racheté sa licence dans le pays. En ce qui concerne l'Europe, Jigsaw se concentrera sur des concessions dans les grands magasins.

De manière assez énigmatique, Peter Ruis a précisé que l'enseigne ne prévoit pas de s'installer en Scandinavie, en raison de « leur silhouette différente ».

Jigsaw a relancé son offre pour l'homme il y a trois ans. Le groupe exploite actuellement cinq magasins dédiés à la mode homme, et souhaite porter ce chiffre à 20. Peter Ruis projette aussi d'ouvrir 10 magasins pour la femme au cours de chacune des cinq prochaines années, soit 125 magasins à la fin de cette période. Même s'il a nié que le groupe envisageait une vente, il a déclaré que le fondateur, John Robinson, prévoyait de céder une partie des 80 % de l'entreprise qu'il détient actuellement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com