×
5 113
Fashion Jobs
COURIR
Responsable d'Équipe Stock - Vélizy 2 - CDI - f/h
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
HERMES SERVICES GROUPES
Responsable Relation Clients Internes – Accueils et Conciergerie (H/F)
CDI · PANTIN
GALERIES LAFAYETTE
Chargé d'Acquisition-Affiliation et Partenariats H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chargé d'Acquisition Display & Paid Social H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chargé d'Acquisition SEA H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Avignon
CDI ·
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes - Univers Maison - Parly 2
CDI · LE CHESNAY
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes - Univers Maison - Paris
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Chef de Projet - Ouvertures Retail H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Brive
CDI · BRIVE-LA-GAILLARDE
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Lyon Part Dieu
CDI · LYON
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Aix en Provence
CDI · AIX-EN-PROVENCE
DE FURSAC
Responsable de Production H/F
CDI · PARIS
FASHION EXPERT
Chargé(e) Administration du Personnel (H/F)
CDI · PARIS
DE FURSAC
Chef de Produit H/F
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Contrôleur de Gestion Social H/F
CDI · PARIS
MONOPRIX
Chef de Projet Merchandising - Deploiement Concept f/h
CDI · CLICHY
CONCEPT RECRUTEMENT
Stock Manager Confirmé Parlant Italien
CDI · PARIS
MAISON MARGIELA
Sales Area Manager Maison Margiela - Russia
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Contrôleur de Gestion Retail H/F
CDI · PARIS
CELIO
Responsable Communication Opérationnelle H/F H/F
CDI · SAINT-OUEN
CELIO
Contrôleur de Gestion Omnicanal (Retail / Digital) H/F
CDI · SAINT-OUEN
Publicités

Jimmy Choo : quels projets après le rachat ?

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 25 juil. 2017
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après avoir perdu Kate Spade face à Coach, Michael Kors est enfin parvenu à s'offrir un trophée de consolation. La marque est à deux doigts de racheter son confrère Jimmy Choo pour presque 900 millions de livres sterling (soit un milliard d'euros), bien au-delà des 800 millions escomptés.

Jimmy Choo


Les deux entreprises ont annoncé ce mardi qu'elles avaient trouvé un accord sur les termes de cette acquisition : « la totalité du capital social de Jimmy Choo sera achetée par la filiale de Kors, JAG Acquisitions (UK) Limited ». Michael Kors a ainsi validé avec JAB Luxury, les dirigeants actionnaires de la marque et Sandra Choi afin de sécuriser le rachat de leurs parts, qui représentent 69,21 % des actions de Jimmy Choo.

Michael Kors a précisé qu'il se pensait « le partenaire idéal pour Jimmy Choo, bien placé pour soutenir sa croissance continue ». Il a l'intention « d'appliquer les expériences, les infrastructures et les compétences développées dans son entreprise au cours de sa propre croissance mondialisée en tant que marque de luxe pour soutenir celle de Jimmy Choo ». 

Aujourd'hui, Jimmy Choo revendique une présence globale avec 150 magasins contrôlés en direct, 60 emplacements en franchise et une présence chez 560 multimarques haut de gamme.

Le groupe livre des indications sur ses ambitions : il compte ainsi faire grossir les ventes annuelles pour atteindre 1 milliard de dollars. En pratique, cela signifie, sans surprise, d'autres ouvertures de magasins. Jimmy Choo est à la traîne par rapport à ses concurrents, notamment en Asie - même si ce retard l'a protégé pendant la récession asiatique et lui offre aujourd'hui beaucoup de possibilités. Les deux sociétés devraient trouver des synergies.

Jimmy Choo


L'entreprise promet aussi « de continuer d'investir de manière significative dans sa plateforme en ligne qui a connu de fortes progressions de chiffre d'affaires ces dernières années ». La marque devrait proposer « un portfolio plus équilibré avec une plus grande diversification de produits ». Il sera intéressant de savoir ce qui va émerger. L'entreprise, fondée comme une marque de chaussures pour femme, a agrandi son périmètre en proposant des sacs et des chaussures pour homme. Elle semble d'ailleurs largement miser sur ce dernier segment, précisant que « la marque possède une autorité naturelle dans les chaussures de soirées pour homme, ajoutant un twist au modèles classiques, et a aussi connu une forte croissance dans la chaussure active de luxe. En ajoutant des produits masculin-féminin dans l'offre de ses boutiques, Jimmy Choo entend libérer une valeur supplémentaire à ce segment à croissance rapide ». 

Verra-t-on aussi des collections de vêtements ? Pour l'instant, malheureusement, personne n'en dit plus à ce sujet.

Ce qu'on sait, c'est que Jimmy Choo continuera de fonctionner comme aujourd'hui, sous la direction de l'équipe composée de Pierre Denis, Sandra Choi et Jonathan Sinclair, à l'intérieur de l'organisation Michael Kors. Rien de surprenant quand on sait qu'ils sont responsables du très bon taux de croissance annuel, en moyenne de 11 % ces cinq dernières années...

Alors quels sont les détails de cet accord ? La somme à payer par Kors sera financée par un prêt relais étalé sur 364 jours. Les actionnaires de Jimmy Choo recevront 230 pence par action, bonne affaire puisqu'elles s'échangeaient à 95 pence l'an dernier et pouvaient encore être négociées à moins de 130 pence il y a exactement un an. Les actions s'élevaient à 168,5 pence le jour où la firme a annoncé être disponible à la vente, mais se sont envolées jusqu'à 200 pence ces dernières semaines. 


Jimmy Choo


Ce qui établit donc le prix de Jimmy Choo à 896 millions de livres (1 milliard d'euros) - investissement que Michael Kors espère bien rentabiliser. Michael Kors voit certainement dans cette opération un fort potentiel commercial, puisqu'il paie 17,5 fois le profit ajusté de l'an dernier (sur la base du bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement), impressionnant multiple...

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com