×
5 029
Fashion Jobs
FALCONERI
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Paris/Ile-de-France
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Chargé Des Performances Digitales (H/F) - Paris 9ème
CDI · PARIS
PVH CORP.
Technicien Informatique (M/F/X) - Tommy Hilfiger & Calvin Klein - Paris - CDI
CDI · PARIS
ISABEL MARANT
Sales Coordinator Apac
CDI · PARIS
BONTON
Chef de Produit Junior (H/F)
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture Retail (H/F)
CDI · PARIS
HUGO BOSS FRANCE
Supervisor Stock - Roubaix H/F
CDI · ROUBAIX
HERMES
CDI - Chargé de Stock (H/F) - Biarritz
CDI · BIARRITZ
HUGO BOSS FRANCE
After Sales Manager H/F
CDI · PARIS
BLUEMARBLE
Chef de Produit
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Chef de Produit Développement PAP H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Directeur Régional (H/F) – Mode – CDI - Paris
CDI · PARIS
PROJECT X PARIS
Responsable de Réseau de Franchises Europe
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
THE NETWORKERS
Directeur Retail H/F
CDI · MASSY
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Gestionnaire Stock Retail H/F
CDI · PARIS
GROUPE CITY ONE
Chargé Des Relations Sociales H/F (Roissy)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
GALERIES LAFAYETTE - CB
Acheteur Exploitation et Travaux H/F
CDI · PARIS
TEZENIS
Animateur Régional Des Ventes - CDI - Paris (H/F)
CDI · PARIS
HERMES
CDI - Information Security Officer (Riso) - H/F
CDI · PIERRE-BÉNITE
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Logistic & Supply Project Manager H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Boulogne Billancourt - CDI
CDI · NANTERRE
PANDORA
Merchandise Financial Planner / Open to Buy
CDI · MADRID
Publicités
Auteur :
Publié le
27 mars 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Judith Sun (Lee Cooper China) "C'est définitivement devenu important le denim"

Auteur :
Publié le
27 mars 2013

Dans le hall casual jeans du Chic, qui se déroule du 26 au 29 mars, Lee Cooper côtoie Tom Tailor et de nombreuses marques locales également. Judith Sun, ancienne d’Adidas et vice-présidente de Lee Cooper China, répond à nos questions.


Judith Sun sur le stand Lee Cooper au Chic de Pékin.



FashionMag.com: Comment se porte le marché du denim ?
Judith Sun: C’est définitivement devenu important le denim. Les marques mainstream comme Lee ou Levi’s sont en Chine depuis une vingtaine d’années. Nous avons une marque de 100 ans qui est arrivée dans les années 1990, mais ce n’était pas très opérationnel. Nous sommes le troisième licencié de Lee Cooper et nous le sommes depuis 2011.

FM: Les marques sont-elles arrivées trop tôt en Chine ? Le développement était-il du coup compliqué ?
JS: Il y a 20 ans, les Chinois ne comprenaient pas le jean comme un statement à la mode. Ce n’était pas la pièce d’une silhouette mode. Avec cette génération qui s’informe et qui a internet, le changement culturel a eu lieu. C’est le bon moment pour les marques internationales et locales de denim. Mais pour nous, les concurrents restent les étrangers avec Levi’s et Lee en tête.

FM: Et le potentiel en Chine pour une marque telle Lee Cooper ?

JS: Nous avons ouvert déjà 50 magasins monomarques de 80 à 200 mètres carrés et nous visons les 400 d’ici à 2015. Regardez Adidas, il en a plus de 6000. Les consommateurs sont prêts ici à acheter du denim, 3, 4 paires par an peut-être. Certains les collectionnent. Pour le marché, nous sommes assez chers avec un prix de vente pour une paire allant de 600 à 1000 RMB, soit environ 70 euros. Et nous préparons pour cette année également notre boutique virtuelle sur Taobao.

FM: Et ce salon ?

JS: Pour nous, c’est une première. Nous avons déjà participé au Novomania de Shanghaï. Mais, ici, le Chic, c’est une longue histoire et il est influent pour l’ensemble du marché. Ici, nous recherchons des partenaires franchisés et des department stores. C’est un visitorat très différent de celui des salons européens, tel le Bread & Butter. Nous avons fait aussi en octobre le Chic Young Blood, car, malgré notre histoire centenaire, nous voulons soutenir les jeunes talents du rock et montrer nos tendances contemporaines.

FM: Il y a peu d’acheteurs multimarques donc sur les salons?
JD: En Europe, les indépendants existent et viennent sur les salons. On y viendra en Chine. Mais en attendant, il y a une place pour nous avec notre réseau de monomarques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com