×
Publicités
Publié le
11 déc. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Jules : Prosphères, spécialiste du retournement, prend la direction générale

Publié le
11 déc. 2017

Après Pimkie plus tôt cet automne, c’est une autre enseigne de mode de Fashion3 (l’entité créée par la famille Mulliez cette année) qui s’adjoint les services du cabinet Prosphères, spécialiste du retournement d’entreprises, qui a notamment œuvré chez Tati ou Agatha par le passé. Celui-ci prend la direction générale de Jules à compter de ce 11 décembre.


Collection automne-hiver 2017-18 - Jules


L’équipe Propshères, qui est présidée par Michel Rességuier, est arrivée ce matin dans les locaux du groupe HappyChic, dont dépend Jules, afin de réaliser une « cartographie » de l’enseigne et identifier avec les salariés les forces et les différents axes d’amélioration de l’enseigne. « Notre mission est de les aider à répondre à cette question : "Comment assurer la pérennité d’une entreprise dans un monde du retail qui se réinvente ?", explique Michel Rességuier à FashionNetwork. Nous souhaitons le faire avec les équipes, nous n’arrivons pas en disant "voici la solution". »

Des groupes de travail mobilisant les salariés qui le souhaitent seront mis en place, à l’instar de ce que Prosphères a instauré chez Pimkie il y a quelques mois. Les syndicats de la marque de mode femme se disent aujourd’hui inquiets des décisions qui seront prises après les conclusions exposées par le cabinet et la direction. Certains redoutent une coupe dans les effectifs.

Selon une source proche du dossier, Olivier Cantet, nommé en 2016 directeur général de Jules, aurait été débarqué. Née en 2000, la chaîne de mode masculine, qui cible les actifs et urbains de 18 à 40 ans, s’appuie à ce jour sur un réseau d’environ 450 magasins répartis dans 17 pays. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com