×
5 001
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
8 nov. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Karl Lagerfeld défend aussi le "made in France"

Par
AFP
Publié le
8 nov. 2012

PARIS, 08 nov 2012 (AFP) - Le couturier Karl Lagerfeld s'est fait jeudi le défenseur du "made in France" en assurant qu'il était "incontournable" pour le luxe, dans un entretien à l'AFP avant le vernissage de l'exposition "La petite veste noire" au Grand Palais, du 10 au 25 novembre à Paris.

"Si moi je ne défends pas le luxe, autant partir", a dit Karl Lagerfeld selon lequel "il y a une French Touch qui se voit tout de suite" sur un vêtement.

Le luxe français, et même européen, a encore selon lui "un côté mythique, magique" que n'ont pas encore acquis l'Inde ou la Chine. "Pour le moment, nous sommes encore imbattables, mais c'est une bataille", a-t-il dit, "parce que les autres, ce n'est pas l'envie qui leur manque".

Karl Lagerfeld a affirmé que tous les articles Chanel étaient fabriqués en France, sauf les chaussures en Italie et les cachemires au Royaume Uni.



"Le luxe c'est un truc dont personne n'a besoin mais il a un énorme avantage, c'est une envie. Les gens font plus d'effort pour une envie que pour quelque chose de plus ou moins nécessaire", a-t-il déclaré en regrettant qu'on ne parle pas assez d'un secteur "qui marche".

"Le luxe est un truc élitiste mais l'essentiel c'est de vendre et il ne faut pas trop se demander à qui on vend", a-t-il déclaré. "Il n'y a qu'en jetant l'argent par les fenêtres que cela rentre par la porte", a-t-il poursuivi, autrement dit le luxe "permet de faire travailler les gens".

Le couturier a trouvé la photo du ministre du Redressement productif posant en marinière pour défendre le "made in France", "un peu franchouillarde". "Cela ne fait pas très Europe mais régionaliste", même s'il trouvé que le cliché "allait avec le côté George Clooney" d'Arnaud Montebourg.

L'exposition "La petite veste noire" rassemble une centaine de photographies de célébrités allant de Yoko Ono à Sarah Jessica Parker, Vanessa Paradis, Claudia Schiffer, Romain Duris ou Gaspard Ulliel, portant à travers des portraits très différents la fameuse veste créée par Coco Chanel en 1954.

L'exposition a été présentée précédemment à Tokyo, New York, Sydney et Londres notamment.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.