×
6 761
Fashion Jobs
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Executive Assistant & Project Coordinator H/F
CDI · PARIS
SÉZANE
Chargé(e) de Projet Paid Media Senior (H/F)
CDI · PARIS
CITY ONE
Chef Hote Vip Pour Production Audiovisuelle (H/F) -CDI- 35h
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Directeur Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
LANVIN
Responsable Industrialisation (H/F)
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – Chef de Projet Architecture Retail (F/H)
CDI · PARIS
MARINE SERRE
PR Coordinator
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Déménageur / Emballeur Luxe (F/H)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chauffeur Livreur / Manutentionnaire (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Stock Matières Luxe (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Services Généraux (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Cotateur Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
MICHAEL PAGE
Chef de Zone Export H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Responsable Flux Sortants F/H
CDI · LOUVRES
COURIR
Responsable</b> d'Équipe</b> Stocks</b> / Stock Supervisor - F/H
CDI · HERBLAY-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Paie et Administration du Personnel (H/F) Haute-Couture
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
LANVIN
Contrôleur de Gestion Pricing (H/F)
CDI · PARIS
LANVIN
Contrôleur de Gestion (H/F)
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Responsable Formation Multi Sites (Retail Learning) Mode Luxe
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
12 mars 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Karl Lagerfeld se relance dans le parfum avec Interparfums

Par
AFP
Publié le
12 mars 2014

PARIS, 12 mars 2014 (AFP) - Interparfums et Karl Lagerfeld ont lancé mercredi deux parfums estampillés du nom du couturier, avec de grandes ambitions mondiales, une initiative dont ils ne doutent pas de la réussite malgré l'insuccès de plusieurs jus Lagerfeld dans le passé.

"Nous sommes convaincus du potentiel important de la marque Karl Lagerfeld", a déclaré à l'AFP le président d'Interparfums, Philippe Benacin.

Interparfums compte sur le lancement des parfums Lagerfeld (visuel Lagerfeld/Interparfums)

Le groupe a racheté en octobre 2012 la licence Karl Lagerfeld à l'américain Coty pour environ 20 millions d'euros, à un moment où le couturier relançait précisément sa propre griffe.

"Avec Montblanc, Lanvin et Jimmy Choo, la marque devrait constituer rapidement le quatrième pilier de notre croissance", prédit Philippe Benacin.

Les deux fragrances ont été présentées à Londres, puis lors d'une soirée mardi au Palais Brongniart à Paris. Interparfums table sur un chiffre d'affaires de 16 millions d'euros dès cette année pour ces nouveaux parfums et sur "60 millions d'euros d'ici trois ans". Le groupe entend mettre le paquet, avec 10 à 12 millions d'euros d'investissements marketing dès 2014.

Stylisé dans un flacon transparent à bouchon rectangulaire surplombant une bague en métal, "Karl Lagerfeld pour Femme" a été conçu par les parfumeurs Christine Nagel et Serge Marjoullier.

Son pendant masculin, baptisé "Karl Lagerfeld pour Homme", a été imaginé par le nez Jean-Christophe Hérault et sera commercialisé dans un flacon noir.

Karl Lagerfeld est un grand fan du noir et du blanc.

Il a été associé à l'élaboration des produits, qui seront vendus 85 euros pour la version Femme en grand format et 72 euros pour l'Homme.

Le groupe prévoit 5 000 points de vente dans le monde pour commencer, et 10 000 à court ou moyen terme. Il s'attend à ce que les ventes démarrent bien aux Etats-Unis (dans les magasins Macy's), en Allemagne, au Royaume-Uni et dans les pays scandinaves.

Mais le marché français aura besoin d'être convaincu. Ce n'est pas la première fois que Karl Lagerfeld, couturier star de Chanel et Fendi, s'essaie aux fragrances sous son propre nom. Et les précédentes tentatives n'avaient pas fait un tabac, loin de là.

La relance d'une griffe assoupie

"Il y a déjà eu 8 parfums Lagerfeld", relève Caroline Lebar, la directrice de la Communication du groupe Karl Lagerfeld. "On a travaillé avec Elisabeth Arden, avec Coty... Mais il n'y a jamais eu autant d'engagement qu'aujourd'hui. Ces nouveaux parfums tiennent vraiment à cœur à Karl et le courant est tout de suite passé avec Philippe Benacin", explique-t-elle à l'AFP.

Ces nouveaux parfums sont "une nouvelle histoire capitale pour la marque Karl Lagerfeld, qui a été relancée il y a deux ans totalement en ligne, sans aucune vente en boutique" et dont les ambitions sont hautes, souligne Caroline Lebar.

Le PDG du groupe Karl Lagerfeld BV, Pier Paolo Righi, s'est dit "très confiant" auprès de l'AFP quant au succès de ces fragrances, qui seront vendues aux Galeries Lafayette, au BHV à Paris et dans les boutiques Lagerfeld.

Longtemps en sommeil, la griffe Lagerfeld, détenue par le fonds Apax notamment et positionnée sur le créneau du "luxe abordable", commercialise prêt-à-porter, chaussures, accessoires, montres et autres lunettes. Ses ventes sont estimées autour de 100 millions d'euros.

Après un premier magasin inauguré à Saint-Germain-des-Prés fin février 2013, "nous avons ensuite ouvert une boutique toutes les trois semaines" en France et dans le monde, relève Pier Paolo Righi.

Le groupe en compte aujourd'hui une quinzaine, de Paris à Amsterdam, Munich, Berlin ou Anvers, mais aussi cinq en Chine où il prévoit d'en implanter entre 3 et 5 nouvelles dans les 12 prochains mois. Pour l'heure, c'est à Londres qu'aura lieu ce jeudi la prochaine inauguration.

"Nous avons aussi en projet de nous installer au Moyen-Orient, notamment au Qatar. On réfléchit à la Corée ensuite", a expliqué Pier Paolo Righi. Des dizaines d'autres boutiques pourraient ouvrir en quelques années, si les affaires marchent.

Par Audrey KAUFFMANN

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.