×
5 024
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
9 janv. 2006
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

KarstadtQuelle : les restructurations commencent à porter leurs fruits

Par
AFP
Publié le
9 janv. 2006

BERLIN, 9 jan 2006 (AFP) - KarstadtQuelle a réalisé en 2005 un chiffre d'affaires d'environ 15,7 milliards d'euros et est confiant quant à son objectif d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 350 millions d'euros pour l'année, a-t-il annoncé lundi.


Collection Automne-Hiver 2005/2006 Karstadt

KarstadtQuelle ne fournit pas d'élément de comparaison avec l'exercice précédent.
A titre indicatif, il avait publié en 2004 un chiffre d'affaires de 13,45 milliards d'euros et une perte brute d'exploitation de 428 millions d'euros. Le périmètre du groupe a néanmoins beaucoup changé ces derniers mois, son patron Thomas Middelhoff ayant initié une série de cessions dans le cadre d'une restructuration à marche forcée.

Celle-ci semble porter ses fruits. Au seul quatrième trimestre, le numéro un européen des grands magasins, qui avait frôlé la faillite en 2004, fait état d'un chiffre d'affaires de 4,9 milliards d'euros grâce à une bonne saison de Noël, selon un communiqué de résultats provisoires.

"L'amélioration progressive du chiffre d'affaires enregistrée au cours de l'année à la suite de la restructuration s'est poursuivie" de septembre à décembre, selon le groupe, qui s'estime "couronné de succès sur la voie du repositionnement".

M. Middelhoff, ancien patron de Bertelsmann, avait pris les rênes du groupe en mai avec pour mission de le redresser. Les grands magasins, format en perte de vitesse, et la vente par correspondance (catalogues Quelle et Neckermann) étaient en crise.
Les grands magasins se sont bien comportés au quatrième trimestre, souligne KarstadtQuelle, avec un chiffre d'affaires en hausse de 1,5%. Cela marque "la fin de la spirale négative", selon M. Middelhoff, cité dans le communiqué.

L'activité de vente par correspondance a toutefois continué sa descente aux enfers au quatrième trimestre, et inscrit un chiffre d'affaires en recul de 5,3% sur un an.
La dette de KarstadtQuelle au 31 décembre s'établissait à moins de 2,6 milliards d'euros, hors Thomas Cook, filiale de voyage détenue à parité avec la compagnie aérienne Lufthansa.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.