×
Par
AFP
Publié le
3 mars 2013
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Kenzo s'inspire des temples asiatiques, la douceur chez Céline

Par
AFP
Publié le
3 mars 2013

Paris, 3 mars 2013 (AFP) - Kenzo, qui a trouvé son inspiration dans les temples asiatiques, a ouvert les défilés dimanche, puis il y a eu de la douceur avec Céline, de la sagesse avec Chloé et le premier défilé prêt-à-porter du jeune Français Maxime Simoens. La journée devait se terminer avec le défilé de l'Italien Riccardo Tisci pour Givenchy. Au programme de lundi, Stella McCartney, Giambattista Valli, Emanuel Ungaro, Paco Rabanne et le soir, la deuxième collection d'Hedi Slimane pour Saint Laurent.

Kenzo automne-hiver 13, photo: Pixelformula.


LA PROTECTION DE L'OEIL - Les deux stylistes new-yorkais de Kenzo, Humberto Leon et Carol Lim, ont "adoré" les temples qu'ils ont visités en Inde et en ont repris le symbole de l'oeil protecteur, omniprésent sur les vêtements. Dans la collection présentée à la Samaritaine, ancien grand magasin au style art déco aujourd'hui désaffecté, les silhouettes luxueuses côtoient des looks casual.

L'or en contraste avec le noir domine le début du défilé, où des vestes et manteaux en lurex font briller les silhouettes. Il y a du rouge mais aussi beaucoup de bleu. "Le bleu est une couleur importante pour nous", indique Carol Lim en coulisses, après avoir embrassé l'actrice Jessica Alba. Les stylistes se sont inspirés du "bleu du ciel", et du "changement de la couleur du ciel qui passe de la nuit au jour puis du jour à la nuit".

Carol Lim et Humberto Leon ont voulu "raconter l'histoire de la marque à travers (...) ces temples". Ils ont donc fouillé dans les archives de Kenzo, où ils ont trouvé des rubans multicolores. Ils les ont repris sous forme de bandes horizontales pour y reproduire des motifs de temple, et surtout le symbole de l’œil protecteur.

Celine, automne-hiver 13, Photo: Pixelformula.


DOUCEUR - La Britannique Phoebe Philo a dessiné pour Céline une collection épurée, toute douce, avec des matières qui font l'effet d'une caresse sur la peau et des couleurs pastels et poudrées, comme du nude ainsi que du rose, du jaune et du gris pâles. "Intimité, douceur, instinct, désir": voilà en quelques mots un résumé de la collection par sa créatrice.

Elle habille ses clientes en jupes près des hanches puis évasées, jusque sous les genoux. Les manches des manteaux sont détournées pour devenir un grand noeud devant la poitrine. Elle leur propose aussi une robe en fourrure, sans manche avec un beau décolleté en V qui tombe assez bas pour être juste sensuel. Et sans transition, apparaissent des silhouettes plus colorées, comme quadrillées, avec du bleu du rouge et du rose sur des manteaux, des jupes ou des vestes.

SAGE - La femme Chloé, on l'imagine jeune, jolie, romantique, sage, mais pas ennuyeuse, après le défilé de la styliste Clare Waight Keller. Elle propose un manteau duffle coat posé sur les épaules, un peu comme une cape, des robes chasubles, dont une en cuir, des chemisiers en soie raffinés et boutonnés jusqu'au col. Au niveau des couleurs, comme tant d'autres stylistes cette saison, elle marie le noir et le blanc dans plusieurs silhouettes. Il y a beaucoup de bleu aussi chez Chloé, et une touche de rouge.

CYGNES - Le jeune Français Maxime Simoëns, qui a déjà fait des présentations en haute couture, s'est inspiré du Lac des cygnes pour son premier défilé prêt-à-porter. Les silhouettes sont ajustées. Il y a des jupes corolles et des jupes crayons, avec une taille très haute. Il reprend le pied de poule, et pose des bandes de cuir sur des vestes en tweed.

Le Pdg de Dior, Sidney Toledano, a assisté au défilé, le groupe de luxe LVMH ayant pris une participation minoritaire dans la société de Maxime Simoëns, pour "promouvoir un jeune talent". "J'ai trouvé que c'était très beau. C'est un couturier, c'est l'école française. Il traduit la couture dans le prêt-à-porter", a-t-il dit à l'AFP.

Par Caroline TAIX

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.