×
7 080
Fashion Jobs

Kering nomme une unité spéciale développement durable

Publié le
today 23 juil. 2013
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

De l'or Boucheron au crocodile Bottega Veneta, Kering se veut irréprochable sur le plan éthique. Le groupe luxe et lifestyle vient de former une nouvelle unité consultative composée de trois membres externes, des élites dans le domaine du développement durable. Holly Dublin, John Elkington et Michael Wells seront ainsi consultés par les membres internes du comité développement durable de Kering, composé de Jochen Zeitz, Jean-François Palus, Marie-Claire Daveu et Patrizio di Marco (Gucci) pour une période de deux ans renouvelables.

Holly Dublin est directrice de la stratégie de B Team, l'ONG cofondée par Richard Branson (Virgin Atlantic) et Jochen Zeitz, le patron du comité développement durable du conglomérat; John Elkington a cofondé l'ONG Volans, qu'il préside depuis 5 ans; Michael Wells est consultant en matière d'environnement et développement au sein de son cabinet Michael Wells & Associates. "Le rôle premier du STAG est d’apporter un avis technique éclairé sur les initiatives de développement durable des différentes maisons du groupe, explique Kering. Il fournira également son expertise sur les enjeux et les investissements stratégiques liés au développement durable."

Kering vise une diminution de sa consommation d'eau de 15% d'ici à 2016 (DR)


"Nous plaçons le développement durable au cœur de notre activité et à tous les niveaux de notre gouvernance, a rappelé le CEO du groupe, François-Henri Pinault, qui se dit "très satisfait du niveau des spécialistes internationaux" recrutés.

Actif non sans une longueur d'avance sur le front du développement durable, Kering a enclenché en 2011 un ambitieux plan stratégique sur cinq ans afin de réduire son empreinte sur l'environnement et s'engager dans des pratiques sociales optimales à l'échelle mondiale.

Précédemment labellisé "PPR Home", le département développement durable de Kering, dirigé par Marie-Claire Daveu, compte aujourd'hui 15 membres au sein de son comité dirigé par Jochen Zeitz et Jean-François Palus, directeur général délégué de Kering.

Le groupe vise une utilisation d'or et de diamants "responsables" - Photo: DR



L'objectif: publier à l'horizon 2016 le premier compte de résultat environnemental complet d'un groupe industriel, permettant "d’attribuer une valeur monétaire à l’ensemble des impacts environnementaux tout au long de la chaîne d’approvisionnement". C'est Puma, la société que dirigeait alors Jochen Zeitz qui avait innové en publiant un premier compte, et désormais, chaque marque du groupe s'implique dans l'initiative.

D'ici à 2016, "100% de l’or et des diamants utilisés pour les produits des marques de Kering proviendront d’activités contrôlées, n’ayant pas d’impact négatif sur les communautés locales, les populations animales ou les écosystèmes qui les abritent."

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com