×
Publicités
Publié le
25 avr. 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Kiabi vise 50 nouvelles ouvertures en France dans les trois ans

Publié le
25 avr. 2018

Kiabi étend son réseau tous azimuts. Alors qu’elle mise d’un côté sur l’export pour accroître ses ventes, l’enseigne de centre-ville se renforce également dans l’Hexagone en se concentrant particulièrement sur l’Ile-de-France. Le 25 avril, elle a inauguré un magasin de 2 000 mètres carrés au sein du centre commercial Rosny 2 (Seine-Saint-Denis).


Le plus récent concept de magasin de la marque de mode familiale, ici à Barcelone. - Kiabi/Facebook


Ce magasin ne constitue pas seulement une adresse de plus pour le distributeur nordiste, qui fête ses 40 ans cette année : il sera le lieu d’expérimentations. Le paiement mobile y sera ainsi testé à partir du mois de juin. Le système d’encaissement Mopos utilisé a pour but de faciliter le paiement de ses clients et diminuer l’attente en caisse, selon l’entreprise. Concrètement, une borne sera installée dans la zone d'essayage, tandis qu’un système mobile sera à la disposition des 47 vendeurs du lieu.
 
Disposant d’un parc de 350 points de vente en France, Kiabi compte une quarantaine d’unités en région parisienne, et projette surtout d’en implanter de nouvelles dans cette zone d’ici 2021. L'objectif annoncé est d'inaugurer 50 magasins en Ile de France et dans les grandes métropoles de l'Hexagone. Un développement d’envergure, qui inclura sans doute un magasin à Paris. « Cette ouverture signe une nouvelle étape dans notre développement : nous optons pour des emplacements premium avec des flux minimum de 10 millions de visiteurs, des surfaces entre 1 500 et 2 000 mètres carrés en shopping center, retail park ou centre-ville », précise Damien Lepers, directeur des ventes Kiabi pour la région parisienne.

Car la chaîne qui a construit son business model sur des grandes surfaces de périphérie diversifie ses formats depuis l’an dernier, en introduisant des concepts de centre-ville pour conquérir les urbains, comme ceux expérimentés dans le cœur de Barcelone en Espagne et de Bruxelles en Belgique. Si elle est déjà présente à Paris intra-muros avec un magasin plutôt discret situé dans le XIe arrondissement, Kiabi cherche aujourd’hui à installer un vrai flagship dans la capitale.  

Une stratégie d’expansion qui s’inscrit dans un contexte de hausse des ventes pour la société fondée par Patrick Mulliez : l’enseigne a généré en 2017 un chiffre d’affaires de 1,9 milliard d’euros, soit une progression de 4,6 % par rapport à l’année précédente.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com