×
Publicités
Publié le
2 juin 2017
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Kindy : Galatée reprend le pôle chaussette, Spartoo s'adjuge l’activité chaussure enfant

Publié le
2 juin 2017

Le spécialiste du chaussant et de la chaussure voit son activité officiellement démantelée. Le tribunal de commerce de Beauvais s’est prononcé ce 2 juin en faveur de deux projets : celui formulé par les deux entrepreneurs français de Galatée se concentre sur l’activité chaussette, tandis que le pôle chaussure est lui confié au spécialiste de la vente en ligne Spartoo, a appris FashionNetwork.com.  


Kindy a vu ses ventes chuter de 16,4 % en 2016. - Kindy


Six offres de reprise avaient été examinées lors de l’audience du 30 mai dernier, dont trois pour le pôle chaussette et trois autres pour le pôle soulier enfant, qui sont géographiquement et historiquement assez distincts au sein du groupe.  

L'offre formulée par Galatée, qui était confrontée aux offres émises par le groupe néerlandais North Stocks et le fabriquant néerlandais Euro Sox Plus, entend conserver 60 des 110 emplois de l'usine basée à Moliens dans l’Oise, où Kindy est installé depuis 1863. Un dossier présenté par deux hommes, Thierry Carpentier et Salih Halassi, pour la société luxembourgeoise, qui, selon Le Courrier Picard, seraient épaulés par un fonds d'investissement luxembourgeois.


Fondée en 1947, GBB vend des chaussures aux 0-12 ans. - GBB/Facebook


La division chaussures pour enfant du groupe Kindy, qui exploite la marque haut de gamme GBB et la licence Catimini, emploie elle 45 personnes à Andrezé, dans le Maine-et-Loire. C’est l'offre du spécialiste de la vente en ligne de chaussures Spartoo, prévoyant le maintien de 28 emplois, qui a été plébiscitée par le tribunal. Selon nos informations, le groupe Royer et le fabricant Kidshoes (marque Little Mary) étaient également sur les rangs.

Lancé en 2006, le portail Spartoo revendique aujourd'hui 14 millions de visiteurs uniques mensuels dans 25 pays d’Europe, et emploie 350 personnes. Quelque 3 500 marques y sont référencées, alors que la société a engagé depuis quelques années la construction d'un réseau de magasins physiques

Par cette acquisition, Spartoo investit dans un outil de production lui permettant de se renforcer dans le secteur de l'enfant : « Notre feuille de route est claire, il s'agit de consolider notre présence sur le secteur de la chaussure par la construction d'un portefeuille solide de marques propres. Nous allons bénéficier de l'expertise et du savoir-faire de GBB », justifie son PDG Boris Saragaglia, qui souhaite exporter la marque, notamment en Europe et en Chine.

La société cotée Kindy SA a été placée en redressement judiciaire le 25 avril dernier, avec ses filiales The Socks Office et Business Sport Socks, tandis que les entités The Socks Legende et Apollo faisaient elles l’objet d’une mise en liquidation judiciaire.

En difficulté depuis plusieurs années, le groupe Kindy a généré un chiffre d’affaires de 32 millions d’euros sur son dernier exercice clos en juin 2016, en chute de 16,4 %. Impacté par la perte de la licence Dim en 2014, la société n’a pas su remonter la pente, sa trésorerie s’amenuisant depuis lors.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com