×
Publié le
7 mars 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Kitsuné choisit Paris pour sa première boutique

Publié le
7 mars 2008

C’est à Paris que Kitsuné, à la fois label de musique et griffe de prêt-à-porter, vient d’ouvrir sa première boutique. Sur place sont aussi présentées ses différentes collaborations avec Pierre Hardy ou bientôt Schiesser.


Intérieur de la boutique Kitsuné à Paris
Photo : Céline Vautard

Derrière le logo du petit renard (« kitsuné » en japonais) se cachent deux créateurs : Gildas Loaec et Masaya Kuroki. Ensemble, et grâce à quelques associés anglais, ils lancent Kitsuné en 2002, depuis devenue une référence dans le milieu de la mode. Atypique, le duo se veut à la fois label de musique – c’est le domaine de Gildas Loaec – et marque de mode – sous la houlette de Masaya Kuroki cette fois, avec des lignes de prêt-à-porter dédiées à l’homme et à la femme.

Longtemps vendue dans des points de vente très sélectifs ou sur leur site Internet uniquement, Kitsuné s’offre aujourd’hui son premier point de vente en propre. Installé au 52 rue de Richelieu dans le Ier arrondissement parisien, leur nouvel espace de 52 mètres carrés se veut un lieu simple mais douillet. Murs blancs, parquet de bois et large canapé en cuir accueillent tout l’univers du label. Et celui-ci se développe petit à petit.


Kitsuné collection printemps-été 2008

Ainsi, aux côtés de la collection Kitsuné homme et femme et des compilations musicales de la marque là encore renouvelées tous les quatre mois, arrivera très prochainement une gamme de basiques exclusifs disponibles en exclusivité à la boutique ; tandis que des collaborations se tissent au fil des saisons : les chaussures avec Pierre Hardy depuis deux saisons, une bougie parfumée avec James Heeley et prochainement une tenue de soirée pour homme et une autre pour femme avec le duo de stylistes japonais Commuun, ainsi qu’une gamme de sous-vêtements avec le spécialiste allemand Schiesser. Bref, un lieu protéiforme, à l’image du talent des ses créateurs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com