×
Publicités
Par
Reuters
Publié le
5 oct. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

KKR renonce à son fonds dédié aux PME chinoises

Par
Reuters
Publié le
5 oct. 2016

Selon des sources de Reuters, KKR & Co a annoncé aux investisseurs qu'il ne lancerait finalement pas un nouveau fonds dédié aux PME chinoises. Le fonds d'investissement américain préférant se concentrer sur des rachats de plus grande taille, plus profitables.

Le China Growth Fund a investi dans Novo Holdco, qui gère les magasins LeSportsac en Chine - LeSportsac


Cette décision marque aussi une tendance en Asie, où les fonds d'investissement privé commencent à se désintéresser des investissements de petite taille, de l'ordre de 50 à 100 millions de dollars (de 44,6 à 89,2 millions d'euros). Tout ceci dans un contexte de ralentissement économique en Chine, et alors que des questions se font jour concernant la santé de l'économie du pays, endettée et peu transparente.

Le groupe Carlyle, un autre fonds d'investissement très présent en Asie, a déclaré la semaine dernière qu'il s'attendait à une augmentation des transactions où les investisseurs prendront une participation majoritaire, et non plus minoritaire, en particulier en Chine où le ralentissement de la croissance devrait entraîner un plus grand nombre de ventes d'entreprises.

Le China Growth Fund de KKR, doté d'un milliard de dollars et lancé en 2010, a généré une rentabilité de 14,3 % depuis sa création jusqu'à fin juin de cette année. Il a sur-performé son indice de référence, le MSCI China Index, qui a pour sa part perdu environ 10 % sur la même période.

L'Asian Fund II de KKR, constitué de 6 milliards de dollars, et qui se concentre sur les transactions de grande taille, a généré une rentabilité de 36,2 % depuis son lancement en 2013.

Le China Growth Fund a atteint une étape de son développement où KKR devrait normalement procéder au lancement d'un nouveau fonds, mais ce dernier aurait, selon certaines sources, affirmé que ce ne sera pas le cas. KKR n'a pas souhaité commenter ces informations et les sources ne peuvent pas être nommées, en raison de la nature privée des discussions.

Le China Growth Fund a pris des participations dans le spécialiste chinois de l'éducation Tarena International, ainsi que dans China Cord Blood Corp, le spécialiste de la volaille Fujian Sunner Development Co et le fabricant d'appareils ménagers Qingdao Haier, alors que l'Asian Fund II a aussi investi dans Haier et Sunner.

Le China Growth Fund a en outre investi dans des fermes laitières industrielles en Chine ainsi que dans le secteur de la mode, avec Novo Holdco - qui gère les magasins LeSportsac en Chine, Yuahai Feed Group, spécialisé dans la nourriture pour poissons, et Uxin, le principal de site en ligne de vente de voitures d'occasion.

KKR devrait par contre lancer officiellement son 3ème fonds panasiatique d'ici à la fin de l'année, avec un objectif de 7 milliards de dollars.

La firme a récemment vu partir deux de ses principaux cadres, David Liu et Julian Wolhardt, qui ont décidé de créer leur propre fonds d'investissement.

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.