×
5 819
Fashion Jobs

Kuyichi sauvé in extremis par ses managers

Publié le
today 20 janv. 2016
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Kuyichi avait connu le succès il y a quelques années. La marque néerlandaise de mode éco-conçue avait un avenir tout droit devant elle, avec des stands animés au Bread & Butter, et surtout des anciens de Mexx à la manoeuvre. Un avenir surtout au Benelux. En France, les consommateurs sans doute moins sensibles à l’argument écolo pour les vêtements, la filiale avait fermé en 2012.


En décembre dernier, la marque avait déposé le bilan. Vendredi dernier, in extremis, les droits de la marque, le nom de domaine et les stocks ont été cédés à Peter Schuitema, directeur international depuis quinze ans de la marque, et ses associés Guido Keff et Floortje Dessing. Les trois étant aussi derrière l’enseigne multimarques d'Amsterdam Nukuhiva, qui distribue des marques authentiques et/ou respectueuses de l'environnement comme Kuyichi bien sûr, mais aussi l’Herbe Rouge, Toms, Rains, Armor Lux, Miss Green, etc.

« Nous voulons garder la marque sur le marché. Elle ne disparaîtra pas, mais la relance se fera petit à petit et nous nous concentrerons sur les jeans. Je ne crois plus aux saisons. Il faut donner aux pièces une durée de vie plus longue », commente Peter Schuitema, qui admet qu'il n'y aura pas de collection sur le printemps 2016, les nouveaux « basiques » seront sur le marché à l'automne prochain.

Kuyichi avait réalisé en 2010 son meilleur chiffre d’affaires, de 10 millions d’euros, essentiellement au Benelux. Dans moins de cinq jours, l'e-shop sera de nouveau actif. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com