×
Publié le
18 oct. 2010
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L’Amy repris par le groupe horloger TWC

Publié le
18 oct. 2010

L’Amy, TWC
La licence Nina Ricci Eyewear est détenue par L'Amy
Le premier groupe horloger français vient de faire l’acquisition du lunetier L’Amy. Avec ce rachat, ce dernier va pouvoir élargir son portefeuille de marques.

Le groupe L’Amy appartient désormais à TWC. Fondé par la famille Chaumet, le groupe horloger développe, produit et distribue des montres, des bijoux et de la maroquinerie sous ses propres marques ou sous licence.

L’occasion pour L’Amy d’augmenter son rayonnement grâce à la puissance de distribution des filiales de TWC en Allemagne, au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est. L’Amy quant à lui disposant déjà de ses propres filiales en France, en Italie, aux Etats-Unis et Australie.
Avec ce nouveau capital, le lunetier français devrait pouvoir élargir son portefeuille de marques et son offre produits déjà bien garnis. De fait, le groupe détient les licences internationales pour les marques Chloé, Chevignon, Columbia, Kenzo, Nina Ricci, Sonia Rykiel, Rochas et Rykiel Homme (en plus de ses marques propres Lamy). De son côté, TWC développe et distribue sous licence exclusive les marques Cerruti, Thierry Mugler, Ted Lapidus, Hugo Boss, D&G, Tommy Hilfiger, Citizen, Pandora et Hello Kitty. La société possède également ses propres marques sous le nom de Clyda et Scooter.

Enfin, le dirigeant historique de la société, Marc Lamy, reste impliqué dans l'activité, notamment au titre du développement des gammes de produits.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com