×
Publicités
Publié le
21 avr. 2010
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L.K. Bennett au Printemps Haussmann

Publié le
21 avr. 2010

Après une première enclave parisienne avec sa boutique rue de Grenelle, la marque de luxe anglaise s’offre un nouveau souffle au Printemps Haussmann. Depuis février, elle y présente ses nouvelles lignes de prêt-à-porter, chaussures et sacs.

L.K. Bennett, Printemps
L.K. Bennett, collection printemps-été 2010

En général, les socialite londoniennes ont au moins une paire de L.K. Bennett dans leur penderie, voire plus. Incontournable outre Manche où elle dispose de 100 points de vente, entre boutiques en propre dont un flagship récemment ouvert sur King’Road à Londres, multimarques et grands magasins, elle s’attaque aujourd’hui aux marchés étrangers.

Depuis son rachat en 2008 par l’ancien propriétaire de Jimmy Choo, Robert Bensoussan, via le fonds Sirius, la marque est lancée dans un vaste plan de croissance qui vise à "doubler l’activité en Angleterre et à l’international dans les cinq prochaines années" expliquait alors le nouveau PDG. Un programme qui semble à sa hauteur au vu du développement survitaminé qu'il a mené chez Jimmy Choo.

L.K. Bennett, Printemps
L.K. Bennett, collection printemps-été 2010

Entre autres conséquences du rachat, l’arrivée d’Annick Gorman à la direction artistique en décembre 2008. Mot d’ordre, créer "un univers de style et de raffinement" qui conserve ses accents britanniques, le côté "grunge" en moins. Aux chaussures, la marque a loué les services de Michael Lewis, designer notamment chez Louis Vuitton ou Gucci, qui a signé quelques modèles de l’actuelle collection printemps-été.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com