×
6 069
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
17 avr. 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'Oréal : 1er trimestre "encourageant", objectif de croissance 2007 confirmé

Par
AFP
Publié le
17 avr. 2007

Le numéro un mondial des cosmétiques L'Oréal a annoncé mardi 17 avril une hausse de 8,4 % de ses ventes au cours d'un premier trimestre "encourageant", qui lui permet de confirmer son objectif de croissance annuelle malgré des taux de change très défavorables.


L'Oréal maquillage printemps-été 2006

Les ventes ont atteint 4,27 milliards d'euros, supérieures aux attentes des analystes (4,25 milliards selon le consensus Thomson IBES). A données comparables, elles ont gagné 7,9 %.

"Sans être extrapolable, le chiffre d'affaires du premier trimestre est encourageant", a estimé le directeur général Jean-Paul Agon, cité dans un communiqué.

"Ce bon démarrage de l'année conforte notre confiance dans la réalisation de l'objectif que nous nous sommes fixés : revenir dans la fourchette de 6 à 8 % de croissance à données comparables pour 2007", a-t-il confirmé.

Il a aussi confirmé que L'Oréal devrait en 2007 "faire mieux qu'en 2006", où la croissance avait été de 5,8 % à données comparables.

Il a toutefois noté lors d'une conférence téléphonique un "vent contraire, celui des effets monétaires".

Sur le seul premier trimestre, les effets de change ont pesé à hauteur de 4,1 %, un impact "fortement négatif qui devrait le rester tout au long de l'année tout en s'atténuant", a prévenu M. Agon. Aux taux de changes du 31 mars, l'impact serait de - 2,6 % sur l'ensemble de l'année, a calculé le groupe.

Sur les trois premiers mois de 2007, le dollar a reculé de 8,2 % face à l'euro, et le yen de 10,2 %, a précisé Caroline Millot, directrice des relations investisseurs.

Hors effets de changes, la croissance a atteint 12,5 %.

En Europe de l'Ouest, les ventes ont progressé de 3,8 % (+ 4 % en comparable), mais en Amérique du Nord, région qui pâtit de la réorganisation des accords de distribution aux Etats-Unis en 2006, elles ont reculé de 5 % (- 4,3 % au quatrième trimestre). A données comparables, elles ont gagné 3,7 % (contre 3,6 %).

Evoquant l'acquisition du distributeur américain de produits professionnels Beauty Alliance, annoncée jeudi 12 avril, M. Agon a estimé que l'opération permettra "de faire un pas en avant significatif" en termes de part de marché aux Etats-Unis.

Les autres zones ont encore accéléré leur croissance, qui atteint 13,7 % (+ 19,9 % en comparable contre + 13 % au premier trimestre 2006), tirée par l'Europe de l'Est à + 34,8 %.

Par types de produit, la "cosmétique active" (La Roche Posay, Vichy) a gagné 9,3 %, devant les produits grand public (+ 4,2 %), le professionnel (+ 3,6 %) et le luxe (+ 2,7 %).

The Body Shop, chaîne britannique rachetée en 2006 sur laquelle L'Oréal mise beaucoup, a enregistré une hausse de 6,4 % de ses ventes en comparable, en ralentissement par rapport aux 10,3 % du quatrième trimestre. L'activité a été "particulièrement forte au Canada, au Japon et en Russie" mais le démarrage de début d'année a été "plus lent" aux Etats-Unis selon le groupe.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.