×
3 588
Fashion Jobs
Par
AFP
Publié le
22 sept. 2005
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'Oréal et Morgan Stanley veulent racheter ensemble le japonais Kanebo

Par
AFP
Publié le
22 sept. 2005


Campagne L'Oréal
TOKYO, 22 sept 2005 (AFP) - Le groupe de cosmétiques français L'Oréal et la banque d'investissement américaine Morgan Stanley vont présenter une offre conjointe pour le rachat du groupe japonais en redressement Kanebo, ont rapporté jeudi le quotidien Asahi Shimbun et l'agence de presse Jiji.

Kanebo est contrôlé depuis mars 2004 par l'Agence japonaise pour la revitalisation industrielle (IRCJ), un organisme public chargé de protéger et de redresser les entreprises en difficulté.

L'IRCJ cherche un repreneur pour la totalité du capital de Kanebo, qui avait frisé la faillite l'an dernier en raison de pertes et de dettes gigantesques dissimulées depuis des années au moyen de falsifications comptables.

Selon la presse nippone, plus de dix groupes, dont L'Oréal, le britannique Revlon, l'américain Procter and Gamble et le japonais Kao, ont déposé un dossier de reprise fin août. L'IRCJ doit présélectionner huit candidats d'ici les prochaines semaines, et choisir le vainqueur définitif en décembre.

Selon l'Asahi et Jiji, L'Oréal et Morgan Stanley vont participer ensemble au processus de présélection. Une porte-parole de L'Oréal au Japon, interrogée par l'AFP, a toutefois affirmé que rien de tel n'était encore décidé.

Le groupe Kanebo comprend Kanebo Cosmetics Inc, qui regroupe les rentables activités dans les cosmétiques, et Kanebo Limited, qui coiffe les autres activités moins lucratives (pharmacie, alimentation, etc.). La valeur de l'ensemble est estimée à 400 milliards de yens (2,966 milliards d'euros).

"Aucune entreprise ne peut se permettre de ne pas regarder Kanebo", avait déclaré début septembre le PDG de L'Oréal, Lindsay Owen-Jones.

"C'est rare et même unique qu'une entreprise telle que Kanebo soit à vendre.

C'est une affaire très importante avec 15.000 personnes. C'est le numéro deux des cosmétiques au Japon qui réalise 92% de son chiffre d'affaires" dans ce pays, avait-il souligné.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.