×
Publié le
11 févr. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L'Oréal: la division Luxe enregistre de belles performances en 2013

Publié le
11 févr. 2014

Sur son exercice 2013, le géant mondial de la beauté L’Oréal affiche un chiffre d’affaires de 22,98 milliards d’euros en hausse de 2,3 %. A taux de change constant, la hausse a été de 6 %. De belles performances portées notamment par la division Luxe du groupe (Lancôme, Giorgio Armani, Shu Uemura, Yves Saint Laurent Beauté, Helena Rubinstein…) dont les ventes s’établissent à 5,86 milliards d’euros, soit un bond de 5,3 % et de 6,8 % à données comparables.

Visuel L'Oréal.

Parmi les moteurs de la division, le parfum de Lancôme La Vie est Belle - propulsé à la deuxième place des parfums les plus vendus en France - et Si, la dernière fragrance signée Giorgio Armani. La griffe de maquillage américaine Urban Decay, passée sous ombrelle L’Oréal fin 2012, enregistre pour sa part de belles performances notamment grâce à sa ligne Naked. Le dernier-né de la ligne, la palette d’ombres à paupières Naked3 s’est d’ailleurs retrouvée rapidement en rupture de stock. Yves Saint Laurent également connaît un succès grandissant en Asie et principalement en Chine, indique le groupe.

Les résultats de la division Luxe sont ainsi supérieurs à ceux du marché du sélectif. En effet, en 2013, le marché de la beauté sélective a enregistré des ventes en demi-teinte. En France elles ont ainsi baissé de 1,5 %, et de 2,3 % et 2,1 % en Italie et en Espagne. Les pays anglo-saxons cependant affichent des résultats à la hausse: +5 % aux Etats-Unis et +5,7 % au Royaume-Uni (source: NPD Group).

A noter que la division des Produits grand public de L’Oréal (L’Oréal Paris, Garnier, Essie…) enregistre une croissance de 1,5 % à 10,8 milliards d’euros. La division Cosmétique active (Vichy, La Roche-Posay…) connait une hausse de ses ventes de 4,9 % à 1,6 milliard d’euros alors que celle de Produits professionnels (Kérastase, Redken…) connait un recul de 1 % (+2,1 % à données comparables) à 2,9 milliards d’euros. Ainsi L’Oréal réalise 21,3 milliards d’euros avec ses cosmétiques, auxquels s’ajoutent les résultats de The Body Shop, 835,8 millions d’euros, et de Dermatologie, 826,3 millions d’euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com