×
5 405
Fashion Jobs
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Contrôleur(se) de Gestion H/F
CDI · CACHAN
TAPE À L'OEIL
Responsable de Marque (H/F)
CDI · WASQUEHAL
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Ressources Humaines Nancy H/F
CDI · NANCY
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes Parly 2 H/F
CDI · VERSAILLES
GROUPE PRINTEMPS
Contrôleur de Gestion Printemps Siège H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Des Opérations Vélizy H/F
CDI · VERSAILLES
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes Printemps Vélizy H/F
CDI · VERSAILLES
CELIO
Responsable Compensation &Amp; Benefits H/F
CDI · SAINT-OUEN
CITADIUM
Sales Manager Citadium Lyon H/F
CDI · LYON
CITADIUM
Acheteur Chef de Produits Citadium H/F
CDI · PARIS
CITADIUM
Directeur Régional Citadium H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Ressources Humaines Haussmann H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Commercial Printemps Haussmann H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Commercial Printemps Haussmann H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes Printemps Haussmann H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Ressources Humaines Lyon H/F
CDI · LYON
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes Marseille Terrasses du Port H/F
CDI · MARSEILLE
GROUPE ETAM
Responsable RH Réseau Etam H/F
CDI · CLICHY
LA HALLE
Chef de Projet Digital & Social (H/F)
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Avignon
CDI · AVIGNON
GROUPE PRINTEMPS
Manager Des Ventes Lille H/F
CDI · LILLE
BALMAIN
Interface / Implant Logistique Balmain H/F
CDI · FERRIÈRES-EN-BRIE
Publicités
Publié le
10 févr. 2017
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

L’Oréal : les ventes sur le canal digital progressent de 33 % en 2016, un enjeu d’avenir

Publié le
10 févr. 2017

L’Oréal scrute de près les tendances de demain. Le digital s'intègre évidemment au cœur de sa stratégie, tant côté produit qu’en matière de vente. Alors que son chiffre d’affaires global culmine à 25,837 milliards d’euros sur son exercice 2016, soit une hausse de 5,1 % à taux de change constants, ses ventes en ligne progressent elles de 33 % et représentent désormais 6,5 % de son chiffre total (5,2 % en 2015). Soit près de 1,7 milliard d’euros générés par les sites des marques du groupe, couplés au chiffre d’affaires réalisé par les griffes sur des sites tiers.


L'Oréal - L'Oréal Groupe


L’activité liée au commerce en ligne s’impose désormais comme le « quatrième pays » en termes de poids dans les ventes. Rappelons qu’en 2015, plus de 20 % du chiffre d’affaires des divisions « produits grand public » (L’Oréal Paris, Garnier, Maybelline…) et « cosmétique active » (Vichy, La Roche-Posay, Roger & Gallet…) avaient été réalisés en ligne.

L’activité digitale ne se résume pas à la vente sur Internet, mais englobe aussi les avancées numériques et digitales dans la conception des produits et la mise en place de l'expérience client. Le groupe tricolore affirme avoir embauché 1 600 « experts du digital » et avoir formé 14 000 collaborateurs en la matière. Il veut aussi détecter et épauler les start-up les plus innovantes sur ce créneau : le géant de la beauté a pour cela lancé en décembre 2016 un fonds dédié avec l’appui du fonds de capital-risque Partech Ventures. Il vient aussi de s’associer à l’incubateur londonien Founders Factory, en investissant dans cinq start-up technologiques dans le secteur des cosmétiques.

Côté produit, L’Oréal a dévoilé en début d'année sa première brosse connectée et mise beaucoup sur son application Make-up Genius. « 2016 a aussi été une nouvelle année de renforcement du leadership de L'Oréal en matière de beauté connectée. Le dynamisme digital de nos marques, en termes de communication et de service, leur permet de construire des interactions toujours plus fortes et personnalisées avec leurs consommateurs », s’enthousiasme le PDG du groupe, Jean-Paul Agon. 30 % du budget média du groupe L’Oréal en 2016 ont été consacrés au digital, contre 15 % en 2013.

Lubomira Rochet, directrice du digital au sein géant français, un poste créé en 2014, précise que « l’industrie de la beauté est l’une de celles qui profitent le plus de l’ère numérique. La beauté est l’un des principaux sujets discutés en ligne et figure dans le Top 3 des thèmes les plus recherchés sur Google ». D’ailleurs, selon Euromonitor, la part du revenu consacrée à la beauté augmente : elle s’élève à 2,41 % en 2016, alors qu’elle représentait 2,33 % en 1996.

A « l’ère de la beauté sociale », comme le groupe se plaît à le souligner, le digital s’impose assurément comme un relais de croissance, dont L’Oréal compte bien profiter durablement. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com