×
Publicités
Publié le
23 mai 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Perla-Calzedonia: accord avec les syndicats en vue du rachat

Publié le
23 mai 2013

Un accord a été trouvé entre les syndicats du site de La Perla à Bologne et Calzedonia, selon une source proche du dossier. Cet accord constitue un point crucial dans les actuelles négociations menées par le groupe spécialisé dans le chaussant et la lingerie de Vérone pour racheter la griffe de lingerie de luxe.

La Perla - campagne publicitaire


Selon cet accord, le site de Bologne, où sont réalisés les prototypes et l’échantillonnage des collections de La Perla, sera préservé avec 437 personnes (auxquels s'ajoutent les 59 salariés travaillant dans les boutiques italiennes), tandis que les 149 autres salariés seront placés au chômage technique pendant un an et recevront ensuite des indemnisations pour quitter l’entreprise. Ne manque plus que le feu vert du Tribunal de Bologne. La griffe a en effet demandé aux juges mercredi (22 mai) l’ouverture d’une procédure de concordat préventif afin de pouvoir mener les discussions avec ses créanciers dans un cadre de sécurité, en protégeant à la fois les actifs et le personnel.

Rachetée en 2008 par le fonds d'investissement américain JH Partners, l’historique marque italienne de lingerie haut de gamme, dont le chiffre d’affaires s’élève à 110 millions d’euros en 2012, peine à se relancer. Elle a notamment cumulé des dettes pour 70 millions d’euros, dont 50 millions concernent son exposition envers les banques.

La procédure du concordat préventif devrait permettre à La Perla de trouver des solutions avec ses créanciers, tout en lui permettant de poursuivre son activité. La marque, la production et le personnel seraient en effet regroupés au sein d’une nouvelle société créée par Calzedonia, immédiatement opérationnelle. Cette société devrait s'appeler La Perla Futura. Le nouveau propriétaire a exprimé sa volonté d'investir dans le made in Italy et notamment dans le site de Bologne. L’opération devrait pouvoir se concrétiser d’ici à un mois.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com