×
Publicités
Publié le
4 juin 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Perla passe aux mains de l’Italien Silvio Scaglia

Publié le
4 juin 2013

L’historique marque de lingerie de luxe de Bologne, rachetée en 2008 par le fonds d'investissement américain JH Partners, redevient italienne. Ses actionnaires américains, qui cherchaient depuis fin 2012 un investisseur pour relancer la griffe en difficulté financière, avaient fini par demander l’ouverture d’une procédure de concordat préventif auprès du tribunal de Bologne.

La Perla Beachwear


Entretemps, trois candidats à la reprise se sont présentés: Calzedonia, le colosse vénitien de chaussants et sous-vêtements guidé par Sandro Veronesi, SMS Finance, la holding de Silvio Scaglia, l’ex-fondateur de Vodafone Italie, de l'opérateur de télécommunications Fastweb et du fonds Pacific Capital, et le groupe israélien de Tel Aviv spécialisé dans la lingerie, Delta Galil Industries.

Finalement c’est Silvio Scaglia qui l’a emporté, en mettant sur la table 69 millions d’euros. Cette somme servira à couvrir une partie des dettes de La Perla, qui s’élèvent à 70 millions d’euros. L’entrepreneur a promis aussi de sauvegarder 800 emplois en Italie et d’investir 110 millions d’euros supplémentaires dans la firme les prochaines années. La griffe devrait poursuivre dans un premier temps ses activités via une formule de location-gérance avant de changer officiellement de propriété.

De son côté, Calzedonia aurait fait une offre de 68 millions d’euros, soit un million de moins que Silvio Scaglia. C’est la deuxième fois que le patron du groupe, Sandro Veronesi, tente de mettre la main sur La Perla, sans succès. En 2008, déjà, la famille propriétaire de la griffe lui avait préféré le fonds américain JH Partners.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com