×
Publicités
Publié le
5 mars 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Prestic Ouiston cherche un premier pied-à-terre à Paris

Publié le
5 mars 2018

Une boutique La Prestic Ouiston à Saint-Germain-des-Prés d’ici 2019. C’est l'objectif que s'est fixé Laurence Mahéo, fondatrice de la griffe parisienne née en 2004. La créatrice, qui inaugurait ce lundi 26 février un corner éphémère installé au Bon Marché Rive Gauche jusqu’à la fin du mois de mars, aimerait développer son univers au sein d’une adresse permanente dans la capitale. 


Le corner La Prestic Ouiston ouvert au Bon Marché Rive Gauche - La Prestic Ouiston

 
Dévoilées dans le pop-up store du grand magasin parisien, ses toutes nouvelles lignes déco, enfant et papeterie viennent compléter l’offre de mode féminine de la marque. Pour pouvoir pleinement les développer, Laurence Mahéo, qui est actionnaire majoritaire de sa marque (il n’y a que trois investisseurs minoritaires « amis » à ses côtés), souhaite ouvrir son capital à d’autres acteurs.

En parallèle, elle voudrait proposer davantage de maroquinerie, de souliers et dessiner une collection de vaisselle, en plus de relancer la production de pièces uniques qui avaient fait la renommée de la griffe à ses débuts.

« J’aimerais revenir aux activités initiales de La Prestic Ouiston, que j’avais dû industrialiser lorsque j’ai repris l’activité ostréicole familiale en 2006 (suite au décès de son père, ndlr) », a expliqué Laurence Mahéo à FashionNetwork.com. Et continuer de distribuer sa marque à l’étranger puisque, comme la créatrice le rappelle, seuls 10% de ses points de vente se trouvent en France, pays dépassé de très loin par les Etats-Unis, premier marché de la griffe parisienne.  

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com