×
Publié le
2 nov. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lanvin poursuit son développement

Publié le
2 nov. 2015

Lanvin poursuit ses activités et son programme de développement. Tel est le message que la Maison de luxe fait passer depuis le départ inattendu de son directeur artistique, Alber Elbaz.

Rachetée auprès de L’Oréal en 2001 par la femme d’affaires taïwanaise Shaw-Lan Wang, la plus ancienne Maison de couture parisienne prévoit de terminer l’année avec un chiffre d’affaires dépassant les 200 millions d’euros, en ligne avec les 206 millions d’euros atteints en 2014.
 

Lanvin, printemps/été 2016 - © PixelFormula


Les collections féminines ont été confiées à une équipe interne en attendant qu’un nouveau directeur artistique soit désigné. Les clients de la Maison, qui est actuellement dirigée par la PDG, Michèle Huiban, ont été d’emblée rassurés sur la continuation des activités de la griffe par Daphné Cousineau, directrice des ventes globales de Lanvin et par le directeur retail, licences et e-commerce, Régis Rimbert.
 
Parmi les projets au programme, le rachat de la licence Lanvin japonaise auprès de Itochu. Les discussions, en cours depuis quelques années, ont enfin abouti. Le groupe japonais détenait depuis 2002 le droit d'importer et de vendre au Japon les produits Lanvin, à l’exception des parfums et les cosmétiques.

Par ailleurs, la communication de la Maison a récemment été réorganisée avec l’arrivée depuis l’été dernier de Marie-Sabine Leclercq, nouvelle directrice globale de la communication, qui a succédé à Hania Destelle. Marie-Sabine Leclercq provient de chez Longchamp, où elle était notamment responsable de l'image, du marketing et de la communication.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com