×
Publié le
30 juil. 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Coq Sportif couvre les JO

Publié le
30 juil. 2008

Après Longboard et son « Serial Shoppers », c’est au tour du Coq Sportif de créer le « Buzz » sur la toile. L’équipementier français lancera, le 8 août prochain, jour du début des Jeux Olympiques, une web série fiction intitulée « Le coq loves China ». Au programme : un humour décalé pas tout à fait sport !


Yannick Noah au générique de la web série "Le coq loves China", de la marque Le Coq Sportif

« La Chine n’a certainement pas besoin du soutien du Coq Sportif, mais après les turbulences liées au passage de la flamme (à Paris, ndlr), la marque française a pensé que prendre le contre-pied de la tendance réactionnaire nationale serait son humble contribution afin de modérer le comportement bas du front de certains de ses compatriotes ! » explique la griffe de sport.

Au delà de l’objectif, qui semblera pour certains discutable, les 18 épisodes que compte cette nouvelle série apportent un peu d’air frais et une touche d’humour, ce qui, avec le tumulte engendré par les Jeux de Pékin n’était jusqu’alors pas gagné.

Le speech : un journaliste français incarné par Julien Cazarre (Action Discrète, Canal Plus) se voit refuser le départ pour la Chine. Il décide alors de s’installer avec son équipe de tournage dans le China Town parisien, comprendre le XIIIe arrondissement de la capitale, pour tenter d'appréhender la culture chinoise.

Evidemment, l’idée étant quand même de faire parler de la marque, notre journaliste est soutenu dans sa quête par des sportifs, égéries du Coq Sportif, comme Yannick Noah, le basketteur Joakim Noah, le rugbyman Frédéric Mi¬chalak et le tennisman Potito Starace.

Le Coq Sportif tente ainsi de réitérer le succès de « Rugby Or Not To Be », lancé en septembre dernier durant la Coupe du Monde de Rugby. Deux millions de personnes avaient en effet visionné ces vidéos qui abordaient avec humour des sujets tels que les dérives du sport business ou encore le dopage.

Avec « Le coq loves Pékin », le Coq Sportif reprend comme il dit « les bases du cocktail ».

A partir du 8 août sur www.lecoqloveschina.com. Réalisé par La Chose et SoFilms Productions

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Mode
sport
Médias