×
Publicités
Publié le
20 janv. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le New Black fait peau neuve

Publié le
20 janv. 2015

Plus de cinq ans après s’être lancé et trois ans après une nouvelle version suite à une levée de fonds (pilotée en 2011), le salon virtuel Le New Black lance ce mercredi 21 janvier un site totalement revisité en se positionnant en plate-forme BtoB.


Pour cela, la fondatrice Vidya Narine et son équipe de six personnes intégrées ont fait appel à l’agence Area17. Un poids lourd en matière de conception de sites puisque l’agence a travaillé pour par exemple Style.com, Theory, Ora-Ito, etc.
 
Parallèlement, Le new Black lance son application iPad de saisie de commandes hors ligne dédiée aux marques de mode.

Ces évolutions ont pour objectif de faire franchir une nouvelle étape au New Black alors que, selon Vidya Narine, le site a désormais un résultat net à l’équilibre.
 
Ce sont 250 marques clientes qui sont présentes aujourd’hui sur le site, soit à travers la marketplace du New Black, soit à travers des showrooms privés. Ces derniers portent aujourd’hui sur près de 30 marques, dont Paco Rabanne, du groupe Puig qui vient de rejoindre le site.
 
Parmi les marques représentées sur Le New Black, on trouve ainsi AMI Alexandre Matiussi, Jacquemus, Etudes Studio, April77, Bernard Willhelm, John Lawrence Sullivan, Harris Wharf London, etc.
 
Côté acheteurs, ils sont environ 10 000 professionnels à utiliser Le New Black pour préparer leurs sessions d’achats, voir et commander les collections. Tant des grands magasins que des bureaux d‘achats et évidemment des détaillants multimarques.
 
Les origines géographiques des utilisateurs sont multiples puisqu’ils viennent de 85 pays. Dans le détail, 48% sont européens (30 % français, 27 % scandinaves, 21 % anglais,...). Quelque 20 % des visiteurs sont américains et 32 % viennent du reste du monde.
 
Pour Vidya Narine, s’il a fallu défricher au début du New Black et convaincre,  aujourd’hui, le système est bien mieux compris.  « Partout, l’acte d’achat s’est dématérialisé, souligne-t-elle. Nous-mêmes, nous avons ajouté des fonctionnalités au fur et à mesure du temps. Les marques peuvent avoir des statistiques sur les bestsellers, les pièces les plus commandées, connaître le stock en temps réel, etc. En fait, notre outil permet aux marques de gérer en temps réel leur planning de commandes. D’où aussi l’application iPad qui permet aux commerciaux de prendre des commandes en étant déconnectés, ce qui arrive souvent dans un salon ou un showroom par exemple, et de régulariser quand ils retrouvent une connexion. »
 
C’est notamment le besoin de mieux expliquer ces fonctionnalités qui ont conduit Le New Black à refondre son site. Il s’agissait aussi bien sûr de lui donner visuellement un coup de jeune !
 
Objectif  du New Black : être d’ici deux ans la plateforme numéro un en Europe sur son activité.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Salons